Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Gestion des couleurs / Re : conseils pour massicot
« Dernier message par grosloulou le 21 août 2017 à 22:22 »
j'ai trouvé les papiers epson ultra glossy, tradiotional et premier semi-gloss sur le store de epson belgique :-)

reste plus que la massicot

j'ai trouvé un fournisseur en belgique de massicot qui semblent meilleures que kaiser... :
Pour la précision et la facilité de découpe dans une a4 et a3, Vous conseillez :

dahle 534 (guillotine) 120 euros :
http://www.ldlc.be/fiche/PB00218997.html

ou dahle 508 (roulette) 43 euros :
http://www.ldlc.be/fiche/PB00218989.html

?


amazon a l'air de pouvoir livrer ce type de produit en belgique également

marc
2
Gestion des couleurs / Re : conseils pour massicot
« Dernier message par grosloulou le 21 août 2017 à 21:02 »
à propos des guillotines :

il vaut mieux imprimer deux 13x18 sur une a4 puis decouper les bordures blanches ou prédécouper les a4 en 13x18 et imprimer au fur et à mesure
je suppose que decouper avant impression risque de faire des taches de graisse sur les papiers

lorsqu'on a trois images sur une feuille a4 et qu'on attaque les lignes du milieu, les parties d'images qui passent de l'autre côté de la lame
ne subissent pas de griffure ou décrasement

doit-on faire attention a une bonne visibilite de la lame ?
je veux dire que j'imagine bien suivre progresseivement le bord de la photo avec la lame mais
les nouvelles dahle,... paraissent avoir des zones protectrice pour ne pas se couper

marc
3
Gestion des couleurs / comment centrer une photo avec une bordure à l'impression
« Dernier message par grosloulou le 21 août 2017 à 17:47 »
bonjour,
j'avais lu que la sc-p600 centrait très bien les images.
quels sont les conseils pour avoir une marge/bordure constante de 5mm autour d'une image ?
je suppose ne pas cocher "imprimer sans bordure" dans le pilote windows
puis ajouter 4 marges de 5mm dans lightroom

mais toujours ce dilemme que l'image ne fait pas exactement 10x15cm,...

pour l'instant il y a une marge plus petite que les autres et ce n'est pas très joli dans le pêle-mêle

merci
marc
4
Gestion des couleurs / Re : conseils pour massicot
« Dernier message par michel_d le 21 août 2017 à 17:10 »
Le Rotokup926 à 86 € semble effectivement plus sérieusement construit que le Kaiser. Cependant avec 42 cm de longueur de coupe ce sera très juste pour couper du A3 et tu ne pourras pas couper l'A3+.
Cela dit je te confirme que je préfère le massicot à lame guillotine qui est beaucoup plus précis et que pour les formats supérieurs à A4 je préfère la règle métallique (j'utilise une règle Maped) et un cutter sur une plaque à découper. Cela  permet aussi de faire les passe-partout, mais c'est assez délicat et fastidieux.

Compris pour le 10x15. Moi aussi j'en fait régulièrement pour la famille ou pour mettre dans des cadres ou pêle-mêle (j'ai 6 petits enfants !  ;)). Mais je les fais toujours à partir du A4. Tu as raison, ça ne fait pas exactement 4 10x15, mais plus précisément 4 fois 10x14.4 (car je n'imprime pas sans marge). En pratique ça ne se voit guère : si la photo est dans un cadre, le bord du cadre cache la différence; si la photo est sur un pêle mêle personne ne voit la différence.
5
Catalogage et gestion des images / Metadonnées emplacement - plus d'infos auto
« Dernier message par chrisbati le 21 août 2017 à 15:19 »
Bonjour,

Je n'ai plus les informations d'emplacement qui s'inscrivent automatiquement lorsque je géolocalise des photos sur la carte.
Les coordonnées GPS sont bien inscrites, mais je n'ai plus le Pays, ville, lieu...
J'ai vérifié dans les préférences et les options de recherche d'adresses sont bien mises.

Je suis sous LR 6.12

D'avance merci pour toute aide

Chrisbati
7
Gestion des couleurs / Re : conseils pour massicot
« Dernier message par grosloulou le 21 août 2017 à 06:28 »
merci

j'ai trouvé à 86 euros :
https://www.digit-photo.be/Materiel-Accessoires-labo-aFA0014/ROTOKOUP-Massicot-a-molette-Major-42cms-926-rROTOKUP926.html

cela parait bien ?

sinon à 40 euros mais avis dit "pas très précis" :
https://www.digit-photo.be/Materiel-Accessoires-labo-aFA0014/KAISER-4314-Massicot-Hobby-Cut-4-rKAISER4314.html


concernant ta remarque pour 10x15cm :
- on a trois pêle-mêle à aimants sur les mur où ma femme voudrait des photos de vacances, animaux ou fleurs. donc je peux mettre beaucoup de photos 10x15 mais le 13x18 est plus joli. 10x15 à 3m reste petit.
- 2 ou 3 a4 et les murs sont remplis donc faut renouveler souvent
- je cherchais une bonne imprimante permettant de jolies couleurs et des noirs et blancs assez jolis en 10x15 et a4. il faut monter dans les prix pour avoir 9-12 cartouches et de bonnes encres durables donc a3 et surtout des prises en charge convenables des profils icc, de beaux papiers,...
- j'ai qulques jolis templates de mcp actions qui donneraient bien sur un a4 ou a3

la canon pro-100 etait partout a 400 euros tvac mais pas bien cotee pour les noirs et blanc et arnaud avait donné 9.75/10 a la sc-p600
voici pourquoi je suis passé en a3

marc
8
génial ce post !
merci à tous pour les conseils !

en tous cas, en attendant, mes premiers essais sur sc-p600 avec ultra glossy epson 10x15cm LR perceptual, sans marge (min) sont très jolis sur mon pêle-mêle :-)
j'ai pu restituer des nuances de couleurs qui étaient absentes avec ma canon mp980 à 5 cartouches

marc
9
Gestion des couleurs / Re : conseils pour massicot
« Dernier message par michel_d le 20 août 2017 à 22:50 »
Si ton objectif est de faire essentiellement du 10x15 je pense que tu n'avais pas besoin d'investir dans une P600 et n'importe quel papier courant fera l'affaire  ;)
Si ton objectif est d'imprimer des photos de qualité, de les accrocher au mur et éventuellement de les exposer, alors la P600 est un excellent investissement  :) Mais alors découper des 10x15 dans du A4 ne sera pas un "amusement" comme tu le dis de manière un peu ironique, mais une utilisation intelligente du papier et de ton imprimante, car le format A4 deviendra ton format de base. Je n'imagine pas présenter dans mon club photo des tirages dans un format inférieur à A4, même pour de simples tirages de lecture. Les tirages 10x15 je les réserve aux photos de vacances que j'envoie à la famille  ;)
Le massicot est donc indispensable car le format d'impression correspond rarement au format de la photo. Tu apprécies par exemple le format 3/2. Si tu veux l'imprimer à un format proche de A4 cela donnera par exemple 14.5 x 29 en laissant 3.5 mm de marge sur les petits côtés (en général cela correspond à la marge minimale sur une Epson). mais alors tu auras une marge de (21-14.5)/2 = 3.25 cm sur les grands côtés. Cela parce que le format A4 n'est pas du tout au rapport 3/2 (tous les formats normalisés An sont au rapport 1.414). Tu as alors 2 possibilités : soit tu mets la photo sous passe-partout et les marges seront cachées ; soit tu veux présenter la photo telle quelle ou la coller sur Dibond, carton plume ou autre support; et alors le massicot est obligatoire (ou le cutter avec une bonne règle métallique).
De manière générale le format du papier correspond rarement au format de la photo; le massicot ou le passe-partout sont donc obligatoires.
Autre exemple : je viens à l'instant d'imprimer une photo de famille pour la mettre dans un cadre 18 x 24. Je suis obligé d'utiliser un papier A4, mais il faut recouper pour mettre dans le cadre. 18 x 24 était un format classique en argentique, mais il n'existe pas en numérique.

A noter que les massicots non professionnels font rarement plus de 30 cm; tu ne couperas donc probablement pas les formats supérieurs à A4 avec le massicot. Dans ce cas une bonne règle métallique antidérapante (Maped par exemple) et un cutter seront obligatoires. Une plaque de coupe (exemple) est fort utile et remplace avantageusement le carton qui est rapidement déchiqueté par le cutter.

Pour le choix du massicot : j'utilise un ancien massicot de bureau dont j'ai hérité et qui donne d'excellents résultats. Il me semble qu'on trouve des modèles de ce genre pour environ 25 à 30 € (exemple ici). J'utilise aussi un massicot à roulette (ici); c'est simple et pratique (moins dangereux aussi), mais la coupe est moins nette qu'avec un massicot à guillotine.
10
Etant d'accord avec tout ce  que dit csierra je ne vais doublonner  :). Quelques précisions complémentaires :

-Epson luster : je l'ai utilisé (j'en ai encore quelques dizaines de feuilles A4). C'est un papier plutôt destiné aux professionnels (gros conditionnement); il est pratiquement identique à l'Epson Premium Semi Glossy. Je préfère finalement ce dernier qui plus facile à trouver en petit conditionnement et que je trouve un poil meilleur du point de vue qualité. Ces 2 papiers ont un aspect satiné (semi-brillant) qui convient très bien à une majorité de photos, en particulier aux photos couleur. Il est très utilisé dans les clubs photos pour les tirages d'exposition quand on ne veut pas faire la dépenses de papiers "fine art".

-Epson Tradition : c'est un papier "fine art" qui fait partie des papiers dits "barytés". Ne connaissant pas votre expérience de l'argentique, je vais peut-être enfoncer une porte ouverte ! Pardonnez-moi si cela est évident pour vous : en argentique le papier baryté était le papier haut de gamme des tirages noir et blanc. C'était un papier à support pur papier épais (et non plastifié comme les papiers ordinaires dits RC pour Resin Coated); il devait son nom à la couche de baryte qui séparait le support papier de la couche de sel d'argent. Ce papier avait un aspect satiné et donnait aux noirs une profondeur exceptionnelle. C'est vraiment le papier de référence de l'argentique.
Avec le numérique et l'impression jet d'encre les fabricants de papier ont donc essayé de retrouver l'aspect et la "main" de ce fameux baryté. On appelle aujourd'hui "barytés" ces papiers jet d'encre, bien qu'ils ne contiennent pas la moindre trace de baryte. Le résultat est en général très réussi; en tous cas c'est mon avis, mais les puristes de l'argentique diront que c'est loin du véritable baryté argentique !... Les noms de ces papiers varient d'un fabricant à l'autre :
- chez Epson c'est le Tradition; c'est un bon papier dans cette catégorie, mais sans plus; à mon avis on peut trouver beaucoup mieux ailleurs.
- chez Hahnemühle il y a plusieurs références; j'ai utilisé le Baryta FB 350 que je trouve beaucoup trop froid pour le N&B (il tire presque sur le belu-violet); j'utilise maintenant le FineArt Baryta qui a des tons plus chauds et que je trouve superbe; c'est un papier assez texturé qui convient très bien au portrait en N&B, mais que certains photographes peuvent trouver trop texturé pour certaines photos très détaillées.
- chez Canson j'ai utilisé le  Infinity Baryta Photo qui est très lisse (beaucoup plus que le Hahnemühle FineArt Baryta). Personnellement je préfère la texture du Hahnemühle, mais le Canson est très beau aussi et convient particulièrement bien à des photos très détaillées (paysage notamment).
- il en existe beaucoup d'autres, mais je ne parle que de ceux que j'ai essayés. Pour tous ces papiers barytés il faut régler l'imprimante sur Papier semi-glacé ou Papier glacé. Il faut bien sûr disposer du profil couleur du papier pour l'imprimante utilisé. On trouve les profils sur les sites des fabricants (idem pour l'Epson Tradition dont le profil n'est généralement pas pré-installé avec le pilote); l'idéal de faire les profils soi-même, par exemple avec la sonde ColorMunki; c'est ce que je fais depuis de nombreuses années; le résultat est évidemment plus précis.

- Papier mat : comme déjà dit ici l'Epson Archival Mat est un excellent papier à tout faire, très bon marché. Si l'on veut un papier mat de qualité pour faire des tirages d'exposition ou simplement de beaux tirages pour soi-même je recommande vivement le Hahnemühle Photo Rag (ou bien le Photo Rag Bright White qui est un peu plus blanc). C'est un papier magnifique qui a un aspect mat très légèrement velouté et qui obtient un rendu superbe, y compris dans les ombres, ce qui n'est pas toujours le cas des papiers brillants.

- collage sur Dibond : Le Dibond est un matériau composite constitué d'une plaque de polyéthylène prise en sandwich entre 2 feuilles d'aluminium mince. Cela existe en plusieurs épaisseurs, mais la plus courante est 3 mm. Le résultat est une plaque mince, légère et très rigide, parfaitement insensible à l'humidité (elle reste donc bien plane) et résistant parfaitement dans le temps, y compris en extérieur. On peut imprimer directement sur Dibond, mais le meilleur résultat est obtenu en imprimant sur un papier FineArt collé sur une plaque de Dibond; c'est la manière de présenter les photos qui est aujourd'hui la plus appréciée des professionnels. Tous les labos proposent ce contre-collage, mais on peut très bien le faire soi-même. Je le pratique depuis plusieurs années ; le prix de revient est très inférieur à ce que demandent les labos. Ce n'est pas bien difficile si l'on connaît la méthode et surtout les bons produits à utiliser (en particulier l'adhésif double face très spécifique qui évite d'avoir des bulles) ; il faut simplement être un peu soigneux. On a déjà longuement parlé de cela sur ce forum (par exemple ici)

En guise de conclusion : quand on commence à s'intéresser à l'impression photo jet d'encre, le choix du papier est infini. Le risque est de vouloir essayer tous les papiers que l'on rencontre, car ils semblent plus beaux les uns que les autres. Pour être honnête c'est un peu mon défaut  ;). Du coup j'ai sur mon étagère des boîtes de papiers achetées depuis plusieurs années que je n'ai pas encore ouvertes (par exemple un Moab Colorado, un Harman Professionnal Inkjet, un Ilford Galerie Limited Edition ou un MEDIAJET AristLine Art Matt). Pourquoi ne pas les avoir encore ouvertes ? Parce que maîtriser l'usage d'un papier demande du temps; on obtient rarement exactement ce que l'on veut dès le premier tirage; il faut tâtonner un peu. Quand j'ai des photos à imprimer j'utilise donc de préférence les papiers que je connais bien et je repousse à plus tard l'essai des nouveaux papiers qui dorment sur mon étagère...
Je ne conseille donc pas à grosloulou de se lancer dans l'achat de plusieurs papiers au départ. Je lui conseille plutôt de commencer avec 2 ou 3 références maximum :
   - Espon Archival Mat pour faire des essais, des tirages de lecture et des tirages courants
   - Epson Semi Glossy ou Epson Luster pour les tirages soignés.
A mon avis c'est largement suffisant. Si grosloulou tient absolument à imprimer sur papier brillant on peut ajouter Epson Premium Glossy (éventuellement l'Ultra Glossy mais il est plus cher).

Comme déjà dit par csierra et par moi-même, lorsque tu auras fini ta boîte de 10x15 je te conseille de ne plus acheter ce format, mais d'acheter du A4 et de recouper au massicot. Comme csierra je te conseille aussi d'éviter l'impression sans marge qui encrasse les imprimantes.

Dernière remarque : il ne faut pas attacher trop d'importance aux étoiles que Epson met sur certains papiers. En effet ce système de notation n'est utilisé par Epson que sur certains papiers grand public; certains papiers qui n'ont pas d'étoile peuvent être bien meilleurs qu'un papier avec plein d'étoiles.

Enfin il faut se méfier des illustrations des boîtes de papier Epson, car elles varient souvent et peuvent varier d'un pays à l'autre.

Pages: [1] 2 3 ... 10