Auteur Sujet: Impression avec LR6  (Lu 2334 fois)

Hors ligne Noupana

  • Membre confirmé
  • Messages: 53
    • Voir le profil
    • E-mail
Impression avec LR6
« le: 29 avril 2016 à 20:29 »
bonjour à tous,
Une petite question concernant l'impression avec LR 6:
Création d'une copie d'épreuve dans le module développement avec un profil incorporé fourni par CPM color.
Lorsque je suis dans le module impression, une fois la mise en page faite et les différents paramètres appliqués à ma photo, je passe à la gestion des couleurs et rentre de nouveau  le profil puis le mode et enfin  un petit réglage d'impression.
Gestion des couleurs du pilote de l' imprimante Canon Ip 8750 aucun.
Le fait d'avoir crée une copie d'épreuve avec un profil incorporé et de le sélectionné de nouveau comme profil dans le module impression ne risque t-il pas de faire double emploi?
Faut-il laisser l'imprimante gérer ce profil ?
Enfin, quand je laisse l'imprimante gérer,  l'aperçu est conforme à la photo originale alors que si je laisse gérer LR l'aperçu est désastreux; quel incidence sur le résultat?
Si je peux abuser, je poserais une dernière petite question concernant les marges appliquées à la photo dans le module impression ; pourquoi ne sont elles pas aussi exactes à l'impression?

Hors ligne michel_d

  • Membre héroïque
  • Messages: 1780
    • Voir le profil
Re : Impression avec LR6
« Réponse #1 le: 30 avril 2016 à 01:10 »
Bonsoir Noupana,
Une petite question ? Tu es sûr ;-)

Essayons de prendre les choses dans l'ordre :
1/ avec LR il ne faut JAMAIS laisser l'imprimante gérer les couleurs. Toujours dans LR, sinon problème de couleurs garanti.
2/ je ne sais pas bien de quel aperçu tu parles; si c'est un aperçu fourni par le pilote de l'imprimante, oublie le ! Il est inutile et surtout ses couleurs sont généralement complètement fausses.
3/ l'épreuvage dans le module Développement sert uniquement à voir à l'écran un aperçu plus fidèle de ce que sera le tirage sur papier, compte tenu de la différence de rendu (en particulier de contraste) entre le papier et l'écran. En aucun cas il ne faut utiliser la copie d'épreuve pour l'impression ni pour l'exportation. Personnellement j'utilise finalement assez peu l'épreuvage écran (après l'avoir attendu impatiemment !). Je trouve en effet que le rendu qu'il affiche est exagérément fade. La vérité du tirage se touve généralement entre ce que l'on voit à l'écran avec et sans l'épreuvage (à condition bien sûr d'avoir étalonné son écran et choisi une luminosité qui n'excède pas 90 à 100 cd)
4/ je ne comprends pas bien ce que tu entends par "je rentre le profil" dans le module impression. Je suppose que tu veux dire que tu sélectionnes le profil dans la rubrique "gestion des couleurs"
5/ peux-tu préciser ce que tu appelles "profil incorporé fourni par CPM color" ? Incorporé à quoi ? Il faut utiliser le profil ICC correspondant au couple imprimante-papier. Si tu utilises un papier de la même marque que ton imprimante ce profil est généralement chargé automatiquement en même temps que le pilote d'imprimante; si tu utilises un autre papier tu peux télécharger le profil sur le site du fabriquant du papier, ou bien tu peux le faire toi-même avec une sonde comme le color munki (solution la meilleure) ou enfin tu peux le faire faire par un labo.
6/ qu'entends-tu par "un petit réglage d'impression" ? S'il s'agit des curseurs luminosité et contraste de la rubrique "gestion des couleurs" du module impression, oublie les ! Je ne comprends toujours pas pourquoi Adobe a ajouté cela dans un logiciel du niveau de LR. Les corrections de luminosité et de contraste doivent être faites dans le module développement. Si le résultat au tirage n'est pas satisfaisant c'est qu'on utilise un écran mal étalonné (la plupart du temps trop lumineux) ou que l'on a mal réglé les tonalités, avec un histogramme trop à gauche.
6/ je ne peux pas être affirmatif pour une imprimante Canon n'utilisant moi-même que des Epson, mais ta question sur les marges me surprend. En tous cas avec les imprimantes Epson que je connais (R1900, R3000, Pro 3800, Pro 3880, Pro 4880) les marges sont très précisément celles que l'on affiche dans le module impression (à mieux que 1 mm près).

En résumé, la bonne procédure pour l'impression :
- utiliser un écran étalonné avec une luminosité ne dépassant pas 90 à 100 cd et un point blanc 5500 K
- développer la photo dans le module développement exclusivement et ne pas utiliser les curseurs "réglages d'impression" du module impression. S'aider éventuellement de l'épreuvage écran pour vérifier le résultat, mais sachant qu'il est un peu "pessimiste". La vérité du tirage sera entre les 2.
- Veiller à ce que l'histogramme ne soit pas trop à gauche. La forme de l'histogramme dépend bien sûr de la photo, mais en règle générale, il doit être centré. Il est très utile de commencer le développement avec le bouton "tonalité auto" quitte à revenir en arrière ensuite; cela permet d'étalonner son oeil qui a tendance sinon à accepter un développement trop sombre. A l'écran un développement trop sombre reste contrasté; sur papier il est complètement terne.
- ne pas utiliser les copies d'épreuves pour l'impression ni l'exportation
- dans le module impression, commencer toujours par régler les paramètres du pilote d'imprimante en utilisant le bouton "Mise en page" (très mal nommé) en bas à gauche. Tout autre accès au réglage du pilote présente un risque d'erreur important. Le paramètre le plus important est la désactivation de la gestion des couleurs par l'imprimante.
- régler ensuite tous les paramètres de mise en page dans le panneau droit (style de disposition,paramètres d'image, ...)
- régler enfin les paramètres de la rubrique "Travaux d'impression" :
      - Imprimer au format : Imprimante
      - Résolution : 240 ppp (360 sur Epson si on est puriste)
      - Netteté d'impression : standard
      - Type de support : selon le type de papier
      - Gestion des couleurs : sélectionner le profil ICC correspondant au couple imprimante-papier. Jamais "géré par l'imprimante"
      - Mode : en général "perception" qui convient mieux le plus souvent pour les photos
      - Réglage d'impression : oublier !

En respectant scrupuleusement cette procédure on obtient des résultats impeccables.

Dernier conseil : ne pas hésiter à user et abuser des presets ("Modèles") dans le panneau gauche du module impression. Ils permettent de gagner beaucoup de temps et surtout d'éviter les erreurs par étourderie. Au prix de l'encre et du papier, c’est très rentable ;) La fonction "impression enregistrée" rend à peu près le même service (mais je la connais moins bien).
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent. (André Gide)

Hors ligne roland91

  • Membre confirmé
  • Messages: 59
    • Voir le profil
Re : Impression avec LR6
« Réponse #2 le: 30 avril 2016 à 15:15 »
Bonjour,

Pour l'aspect aperçu avant impression,
J'utilise systématiquement l'aperçu avant impression (option dans le pilote de l'imprimante) afin de contrôler la bonne mise en page, mais en effet la colorimétrie de l'image d'aperçu est toujours désastreuse à l'écran (avec un profil personnalisé de CMP color ou avec le profil générique). Ne pas se fier à cet aperçu pour l'aspect colorimétrie, car sur le tirage, le rendu est en accord avec l'épreuvage de LR.
Ceci est vrai est à condition de désactiver la gestion des couleurs dans l'imprimante et de laisser LR seul gérer les couleurs.

Roland
LR 6.8 - Windows 10
Canon  70D, 1000D
https://flic.kr/ps/32YZSw

Hors ligne Noupana

  • Membre confirmé
  • Messages: 53
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Impression avec LR6
« Réponse #3 le: 02 mai 2016 à 10:05 »
Bonjour,
Merci pour cette réponse très complète, cela répond quasiment à mes questions à part le petit soucis de marge qui n'est pas toujours exacte et légèrement décalée!
En ce qui concerne le profil, effectivement et tu as bien compris qu'il s'agit du profil sélectionné dans la gestion des couleurs; il correspond au différents profils téléchargés via le site de Christophe Métairie(CMP COLOR) profils adaptés aux papiers et à mon imprimante.
Le "petit réglage d'impression" correspond, bien au réglage luminosité et contraste .
L'aperçu fourni par le pilote de l'imprimante est effectivement déplorable et si j'ai bien compris ne sera pas le reflet du résultat; donc ne pas en tenir compte !
Merci encore pour cette réponse détaillée.
Noupana

Hors ligne michel_d

  • Membre héroïque
  • Messages: 1780
    • Voir le profil
Re : Impression avec LR6
« Réponse #4 le: 03 mai 2016 à 08:27 »
Ravi si cela t'a aidé.
N'hésite pas.
Concernant le problème de marge, je serais très surpris que cela vienne de LR, car je n'ai jamais constaté cela. J'opterais plutôt pour un problème du côté du pilote d'imprimante. As-tu essayé avec un autre logiciel d'impression; en particulier avec un logiciel fourni par Canon ou bien directement avec Windows (si tu es sur PC; mais je suppose qu'il y a l'équivalent sur Mac) ?
Sinon peux-tu préciser le problème et donner un exemple concret.
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent. (André Gide)

Hors ligne csierra02

  • Membre confirmé
  • Messages: 117
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Impression avec LR6
« Réponse #5 le: 03 mai 2016 à 09:54 »
Merci Michel pour ces explications très détaillées auxquelles je souscris complètement après m' être fait ma propre expérience. Je suis le référent impression de mon club et nous avons une Epson P800 dont nous sommes très satisfaits. La qualité des tirages est en effet impeccable. Je pense que ce forum doit être un lieu de partage et comme tu as pris le temps de bien détailler tes conditions d'impression, je veux contribuer aussi à cet échange.

En ce qui concerne le problème des tirages trop sombres, j ai été confronté récemment à ce problème malgré un étalonnage à 90 cd/m2 du moniteur. Ceci alors que d'autres tirages étaient tout à fait corrects. Une caractéristiques de ces photos au rendu trop sombre était le fait qu'elles avaient été prises dans des conditions de grande dynamique de luminosité (contre jour) et que les ombres avaient été pas mal récupérées. Curseur Ombres à 100.
J'ai dans un premier temps agi sur le fameux curseur luminosité à l impression (+10 puis +30) mais l'effet ne m'a pas convaincu et de plus le fait de travailler en aveugle est très gênant.  Pour d'autres photos de ce type, j ai donc préféré jouer sur le curseur luminosité au développement en cherchant un rendu un peu plus lumineux que normalement (mais encore acceptable) en sachant qu'au tirage, le rendu serait un peu plus sombre.
En ce qui concerne l'épreuvage écran, je reste aussi un peu dans l'expectative. Je l'ai testé sur une photo qui présentait une gamme de rouges très étendue. Avec l’aperçu, les rouges les plus sombres n'étaient pas imprimables. En diminuant un peu le contraste des rouges par le curseur TSL, la situation est rentrée dans l'ordre sur l’aperçu écran. Cela étant le tirage papier différait peu du premier. La dynamique des rouges était réduite conformément à l’aperçu mais ne différait pas tellement du premier tirage (dynamique réduite par l'impression). Comme cet épreuvage est source de perte de temps, je pense que dans un premier temps, il faut imprimer sans passer par cette étape et y passer uniquement sur les tirages posant problème. Et en sachant que ce n'est pas la panacée.
Encore une fois, ces difficultés ne concernent qu une petite minorité de photos. Pour les autres, le tirage est excellent et conforme à l’aperçu sur l'écran calibré.

Hors ligne michel_d

  • Membre héroïque
  • Messages: 1780
    • Voir le profil
Re : Impression avec LR6
« Réponse #6 le: 03 mai 2016 à 13:29 »
Merci csierra02 pour ton commentaire sympathique et surtout pour ta contribution  :)
Je partage ta réserve sur l'épreuvage écran. Je l'ai attendu avec impatience dans les premières versions de LR et puis, quand il a été disponible (LR4 ou LR5 je ne sais plus) j'ai été déçu. Finalement l'aperçu à l'écran en mode épreuvage n'est pas plus proche du tirage papier que l'affichage normal. Son plus gros intérêt est sans doute de montrer les couleurs non imprimables. J'ai fini par me résoudre à l'idée qu'il est impossible que l'image à l'écran soit exactement identique au tirage papier; cela provenant de la très grande différence de fonctionnement d'un écran (émetteur de lumière) et d'un papier (réflecteur de lumière). La différence de contraste entre les 2 est trop grande.

Je pense donc comme toi qu'il essentiel d'apprendre à lire l'histogramme et à anticiper si le tirage sera satisfaisant ou au contraire trop sombre en fonction de l'histogramme. A titre d'illustration (un bon dessin ...) je joins la même photo avec 2 développements (et l'histogramme) : la première donnera un tirage beaucoup trop sombre avec des ombres bouchées, mais à l'écran elle peut sembler acceptable; la seconde est à peu près bien réglée et devrait donner un tirage satisfaisant
« Modifié: 03 mai 2016 à 13:31 par michel_d »
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent. (André Gide)

Hors ligne csierra02

  • Membre confirmé
  • Messages: 117
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Impression avec LR6
« Réponse #7 le: 03 mai 2016 à 17:13 »
Merci pour cet exemple. Oui la deuxième photo va donner un résultat beaucoup plus satisfaisant à l'impression et effectivement une bonne lecture de l'histogramme (bosses du coté des ombres) doit nous alerter.

Hors ligne michel_d

  • Membre héroïque
  • Messages: 1780
    • Voir le profil
Re : Impression avec LR6
« Réponse #8 le: 03 mai 2016 à 20:16 »
Et pour réussir un tirage parfait rien ne vaut les bonnes vieilles méthodes du tirage argentique : des bouts d'essais !!!
Personnellement j'en fais systématiquement quand je veux un beau tirage (pas pour la dernière photo de mes petits enfants; quoique ça dépend de la photo ;)). Pour cela j'utilise du papier Epson Inkjet, c'est à dire un papier très léger (100 g/m2, comparable à du papier à photocopie) mais pourvu d'une couche spéciale jet d'encre. On obtient un résultat très correct pour un tirage de lecture et en tous cas cela permet de régler le développement de la photo aux petits oignons. Ce papier est très bon marché (environ 0,08 € la feuille A4) et un tirage 10x15 suffit pour dégrossir; éventuellement un A5 pour le dernier essai. C'est finalement économique car on évite de gâcher du papier de qualité à près de 2€ la feuille !

Peut-être faudrait-il ressortir le zone system d'Ansel Adams et l'adapter à l'impression numérique ;)
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent. (André Gide)

Hors ligne Yves-ch

  • Membre héroïque
  • Messages: 1158
    • Voir le profil
    • Mon Flikr
    • E-mail
Re : Re : Impression avec LR6
« Réponse #9 le: 04 mai 2016 à 09:57 »
Peut-être faudrait-il ressortir le zone system d'Ansel Adams et l'adapter à l'impression numérique ;)

Michel, bonne idée, pour une page d'essai, moi je me suis fait un modèle 4 bandes, de la photo, je fais 4 copies virtuelles avec des réglages différents, luminosité, contraste, bdb, etc. dans le module d'impression, je sélectionne mon modèle y glisse mes images et l'imprime, comme ça une seule page, 4 tests avec les mêmes paramètres imprimantes et LR.



Ensuite, il n'y a plus qu'à imprimer avec la bonne copie virtuelle et virer les autres. chez moi un cadre vert = bon pour l'impression !

Yves/CH
Galeries publiques :
https://flic.kr/ps/2bTjQo

Yves
RAW évangéliste.
Imac 27'' +TB Fusion Drive OSX 10.10 RAM 16 Go LR CC2015 à jour + PS CC2017 à jour IntuosPro 5M
Olympus OM-D e-5M MK II

Hors ligne csierra02

  • Membre confirmé
  • Messages: 117
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Impression avec LR6
« Réponse #10 le: 04 mai 2016 à 10:39 »
Michel et Yves, super le partage des infos. De la discussion jaillit la lumière.

Michel,
Je retiens le principe de l Epson Inkjet, pour le moment, je n ai essaye que des papiers épreuves quand je voulais peaufiner. L Epson Archival Mat (en promo ) a 0.20 € la feuille A4 auxquels il faut ajouter 0.80€ d'encre faisait mon affaire.
Yves,
Bonne idée le truc des bandes et des copies virtuelles. cela me rappelle tout a fait les bandes en argentiques positionnées sur un visage quand on voulait etre sur qu'il soit bien tire. Ni fromage blanc, ni grisailleux.
C est le genre d essais a faire quand on veut assurer un tirage plus grand que le A4.

Hors ligne Yves-ch

  • Membre héroïque
  • Messages: 1158
    • Voir le profil
    • Mon Flikr
    • E-mail
Re : Re : Impression avec LR6
« Réponse #11 le: 04 mai 2016 à 10:53 »

C est le genre d essais a faire quand on veut assurer un tirage plus grand que le A4.

Moi je dirait quand on veut imprimer un joli tirage... parfois je fais plus de bandes ou de zônes, en particulier dans les bleus et les bruns qui sont les couleurs les plus difficile à imprimer correctement sur ma Canon d'un autre age !

Yves/CH
Galeries publiques :
https://flic.kr/ps/2bTjQo

Yves
RAW évangéliste.
Imac 27'' +TB Fusion Drive OSX 10.10 RAM 16 Go LR CC2015 à jour + PS CC2017 à jour IntuosPro 5M
Olympus OM-D e-5M MK II

Hors ligne michel_d

  • Membre héroïque
  • Messages: 1780
    • Voir le profil
Re : Impression avec LR6
« Réponse #12 le: 04 mai 2016 à 18:15 »
@Yves-ch : Super tes 4 bandes ; je vais m'en inspirer :)
@csierra02 : l'Epson Archival Mat est effectivement le papier de référence pour les tirages de lecture. L'Epson Inkjet a la même couche et le même aspect mat; il donne donc le même rendu. La seule différence est le support beaucoup plus léger; c'est donc un papier qui n'a pas de tenue mais pour des essais cela n'a aucune importance. 0,80 € pour l'encre ça me semble un peu cher, mais on est dans l'ordre de grandeur. Sinon il existe une alternative très intéressante à l'archival mat qui est le Novalith  Classic 130 recto-verso 130g; il est un peu moins cher que l'archival, a un rendu un peu meilleur (à mon avis) et surtout il est double face, ce qui divise le coût par 2 pour des épreuves.
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent. (André Gide)

Hors ligne csierra02

  • Membre confirmé
  • Messages: 117
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Impression avec LR6
« Réponse #13 le: 05 mai 2016 à 11:14 »
Michel,
Merci pour le signalement de bons plans papier.
Pour ce qui est du coût de l'encre, une juste appréciation a été l'un des challenges pour une utilisation en club afin de partager les coûts de façon juste.
Sur ce plan, il existait pour l Epson Stylus Pro 3880 un logiciel "Printer watcher" ou un nom similaire permettant de surveiller la consommation d'encre. Je n'ai pas
eu l'occasion de l'utiliser ni d'apprécier la pertinence des résultats qu'il donne. Epson a sorti en septembre 2015 le modele de remplacement P800 mais pour le moment ils n'ont pas sorti un logiciel similaire et je n'ai pas essayé si Printer Watcher fonctionne avec la P800.
J'ai donc utilisé une méthode maison pour suivre la consommation qui consiste à peser les cartouches après un nombre donné de tirages.
J'arrive ainsi a un coût de 0,75€ par A4 mais en fonction des rinçages noir mat/noir brillant, débouchage des buses, éventuelles erreurs d'impression à charge du club nous arrondissons à 0.80€ par A4.

Hors ligne C_Lucien

  • Rêveur d'images
  • Moderateur
  • Membre héroïque
  • Messages: 1190
  • Je photographie de travers
    • Voir le profil
    • Images de rêves
Re : Impression avec LR6
« Réponse #14 le: 05 mai 2016 à 18:01 »
Bonjour,

je suis avec intérêt votre discussion.

Citation de: csierra02
J'ai donc utilisé une méthode maison pour suivre la consommation qui consiste à peser les cartouches après un nombre donné de tirages.

excellente astuce ! Quelle balance utilises-tu ? Les résultats sont-ils réguliers dans le temps ? Je peux emprunter une balance de précision.

C_Lucien
MacBookPro i7, 2,66 GHz, écran mat, écran LaCie 320, SSD Crucial MX200, RAM 8 Go, Mac OS 10.10.5 (Yosemite), LR 5.7.1
Livres photo : A. Adams, R. Bouillot, M. Evening, V. Gilbert, P. Krogh, G. Théophile, J. Verbrugge et quelques dizaines d'autres…