Auteur Sujet: Votre méthode d'organisation des dossiers et de classement des photos.  (Lu 288627 fois)

Hors ligne SebC

  • Membre junior
  • Messages: 37
    • Voir le profil
    • www.sebastienchampion.fr
    • E-mail
Re : Votre méthode d'organisation des dossiers et de classement des photos.
« Réponse #60 le: 19 février 2008 à 21:02 »
Merci pour vos conseils. Bien sur que je conserve tous mes RAWs, je me suis mal exprimé. En fait, après optimisation de mes fichiers, je les convertis tous en jpeg pour y enregistrer métadonnées et réaliser qcq derniers optimisations avec photoshop...  LR devrait me permettre de réaliser toutes ses opé sur le RAW. A vrai dire, je ne pensais pas qu'il était possible d'enregistrer des modifs d'uin fichier RAW (je croyais celui ci inviolable) et d'adjoindre a ces fichiers des métadonnées et mots clés. Il me manquait les bases du workflow... Néanmoins, demain, je vais avoir besoin d'exporter 4/5 de mes images sur un site web pro ( sans doute 100 000 images en ligne dans 5 ans) et il me faudra une référence unique par photo pour mes clients. c'est pour cette raison que je souhaire renommer mes images. En +, j'attribue des mots clés à chacune de mes images pour fonction recherche dans ma future base de données en ligne.
Le traitement de l'image et l'archivage n'est pas mon fort et cela vous l'aurez compris...
Merci popur vos infos


Hors ligne Seb

  • Moderateur
  • Membre héroïque
  • Messages: 662
    • Voir le profil
    • Sébastien Abric
.... A vrai dire, je ne pensais pas qu'il était possible d'enregistrer des modifs d'un fichier RAW (je croyais celui ci inviolable) et d'adjoindre a ces fichiers des métadonnées et mots clés...


L'enregistrement des modifs ne se fait pas dans le raw mais dans un fichier (ou une base) annexe. Le Raw reste "vierge". Sauf pour les softs "propriétaires" tel que DPP ou Nx.

Possesseur d'un ordinateur, de logiciels, d'un reflex et d'un ensemble de babioles permettant de faire des photos.

Hors ligne huvince

  • Nouveau
  • Messages: 15
    • Voir le profil
Re : Votre méthode d'organisation des dossiers et de classement des photos.
« Réponse #62 le: 20 février 2008 à 16:43 »
Bonjour,

Dans tout ce que je lis, je peux conclure que chacun organise ses photos selon ses propres critères et logiques.
Je voudrais juste attirer l’attention sur un éventuel crash disk qui pend au nez de tout utilisateur de PC – MAC… Ou d’un formatage ou effacement accidentelle. Ce deux dernier cas étant souvent dus aux petits morveux qui se prennent pour des génie informatique :(
Ayant fait les frais de cette mésaventure, je peux vous affirmer qu’il n’est pas toujours simple de récupérer les datas. Et là vous devez passez par des soft professionnel de récupération de donnée. Dans mon cas, l’arborescence a été perdue.
Tout ça pour dire que si je n’avais pas eu une bonne organisation par rapport à ma logique, J’aurais passé quelques nuits blanches supplémentaire.

Je pense que pour la pérennité de fichier, il faut une très bonne organisions sur le support avant de l’avoir dans les softs. De plus, les OS ont des systèmes de recherche très performant (dates, mots, partie de mots, …). Si si je vous assure. Avec un disque bien structuré, vous trouverez facilement vos jeunes…

Pour le support :
Personnellement, j’utilise une arborescence relativement détaillée (qui se retrouve dans la partie « dossier » de LR) ex :
Y/photos/…/Vacance/France/nom de ville/annee-mois nom de ville
Y/photos/…/fetes/fetes scolaires/annee-mois nom d’école


Contrairement à certains, je renome mes fichiers. Ca prend environ une demi seconde à mettre ne nouveau nom dans l’import de LR puis LR fait le reste
Ensuite j’utilise une structure dans le nom de fichier, je trouve que cette structure doit être de type : N° de séquence – nom parlant
Pour le numéro de séquence j’utilise le système de date+heure, ce qui donne par ex. 20080220 - 16h18m22
Ensuite je mets un nom parlant ex. Mylène en bateau
Si les photos sont prise en mode rafale, il peut y avoir un « séquencement » supplémentaire ex. 20080220 - 16h18m22 – Mylène en bateau – 2
Et tout cela en automatique dans LR lors de l’import ou avec la fonction de re nommage dans la bibliothèque.
PS, pensez à vous p’tit enfants, si vous utiliser la date, mettez l’année en 4 chiffres… parce que 19080220, 20080220 et 21080220 qui sont des dates possibles pour des photos s’écrive avec l’année en 2 chiffres 080220. Ne reproduisez pas le « bug » de l’an 2000 ;)

Pour le nom parlant, je ne rentre pas dans les détails, j’utilise un nom générique pour rapport à l’événement photographié. Ex date-time mariage de X. Et hop, 500 photos de renommée ;)

Personnellement, je n’aime pas utiliser le « séquencement » de l’appareil photo même en changeant le « _DSC » ou « _img » ou …  par des initials ou abréviation pour les raisons suivantes :
•   après 9999 photos vous recommencez à la 1er vous avez donc une redondance de nom si vous n’y ajouter pas un nom parlant. Et lors de l’affichage dans un système de fichier, vous perdez la suite logique des noms.
•   Certains appareils prennent en priorité le numéro de la dernière photo sur la carte comme dernier numéro de séquence. Si la carte est vide, ils prennent le numéro mémorisé qui est celui du dernier cliché. Ex. si vous avez fait 5000 photos avec votre appareil et que vous mettez une carte vierge, la prochaine photos portera le numéro 5001. Par contre vous faites la même opération avec une carte non vierge dont le dernier num de sequence est 3000, la prochaine photo sera la 3001.
Dans ce cas, la suite logique de nombre n’est plus. Ceci arrive systématiquement si vous faites des tests avec 2 appareils et que vous faites passez la carte d’un appareil à l’autre.

Maintenant, il y a moyen de supprimer l’arborescence de fichier en mettant comme nom de fichier : « un nom parlant+num de séquence ». Il ne vous reste plus qu’a faire défiler pour retrouver la photo. Mais si vous avez une bibliothèque de dizaines voir centaines de millier de photos, ca va pas être bonbon pour la retrouver à l’œil :lol:

Je trouve également qu’il est nécessaire de faire un classement rigoureux et logique de ses photos (les critères de logiques et de rigueurs sont différents d’une personne à l’autre). Car vous ne savez pas si vous utiliserez encore LR dans le futur, si LR existera encore, si les exifs et autre moyen de codage seront encore compatible (exif 2.2 sera-t-il être compris par l’exif 15.12 ? sera-t-il encore exif, faudra t’il convertir ? est-ce tout sera convertible ?), si vous serez sur PC, MAC ou autre plateforme.

Pour le soft :
Après tout cela, je me frotte aux métadonnées et là franchement, j’aimerai avoir un tuto de la part d’une agence photos qui doivent brasser de milliard de photo et les retrouver en quelques minutes. Parce que là personnellement, je trouve que j’en fait de trop et lorsque je veux retrouver un cliché bien précis, je râle de ne pas en avoir fait assez… Vous voyez ce que je veux dire je suppose… :lol:

La 1er chose que je fait c’est d’indiquer le lieu le plus exactement possible de prise de vue.
Toutes les histoires de copyright et autre directement lors de l’import en fonction de qui a pris la photo (madame, fiston ou moi).
Ensuite les étiquettes…
Vincent

Hors ligne olievin

  • Nouveau
  • Messages: 7
    • Voir le profil
Bonjour à Tous.

Pour ma part j'ai choisi la méthode de classement suivante qui a le mérite d'avoir passé les années et plusieurs logiciels de classements sans encombre.

Je fais un dossier par année, puis un part mois sous la forme : 01 janvier, 02 février, etc... si un évènement particulier donne lieu à un nombre de photos importantes il a droit à un dossier du style : 04 anniversaire Antoine. Ainsi il est rangé dans l'ordre. Pour les photos dites professionnelles: J'ai crée un dossier pro, suivi d'un dossier par client, lui même scindé en un dossier par jour.
Les fichiers sont nommés : AAAAMMJJ_##_nomdel'appareil.cr2 / .jpg (nomdel'appareil est contestable mais j'aime bien savoir en un coup d'oeil si j'ai pris la photo avec le reflex ou le compact, c'est tout à fait personnel)
Je renomme les fichiers après avoir éliminé les photos ratées comme on éliminait les négatifs au temps de l'argentique. Pas la peine de remplir les disques pour rien. J'ai à peu pret 30 000 photos au catalogue. Avant de decouvrir lightroom, je classais les raw dans un sous-dossier "originaux":

03 mars
  |_ originaux
         [_ 20080301_01_20d_cr2
  |
  |_ 20080301_01_20d.jpg

Mais dans lightroom si je clique sur le dossier "03 mars" il m'affiche contenu du dossier ET du sous-dossier. Comment faire pour n'afficher que les RAW, sachant que les jpg sont enregistrés en basse résolution seulement pour affichage rapide depuis n'importe quel logiciel ?

Olivier

Hors ligne digitalreflexe

  • Nouveau
  • Messages: 19
    • Voir le profil
    • E-mail
utiliser l'onglet rechercher et inscrire par rexemple cr2 pour obtenir les RAW

Hors ligne Alan

  • Membre confirmé
  • Messages: 61
    • Voir le profil
    • Mon Book
utiliser l'onglet rechercher et inscrire par rexemple cr2 pour obtenir les RAW
Ou plus simple...

1) Explorateur de métadonnées
2) Type de fichier
3) RAW

Hors ligne huvince

  • Nouveau
  • Messages: 15
    • Voir le profil
Bonjour à Tous.

Pour ma part j'ai choisi la méthode de classement suivante ...qui a le mérite d'avoir passé les années et plusieurs logiciels de classements sans encombre.

Je suis d'accord avec toi, il faut prévoir le passage des années et des logiciels. Bien que LR me semble être impeccable.


Les fichiers sont nommés : AAAAMMJJ_##_nomdel'appareil.cr2 / .jpg


Pour des photos en extérieur, sport, ..., je préfère utiliser ce format AAAAMMJJ_HHMMSS_##_... dans ce cas, le ## est un séquencèrent en cas de rafale. En attendant les 100é de sec sur les boitier :)

Mais dans lightroom si je clique sur le dossier "03 mars" il m'affiche contenu du dossier ET du sous-dossier. Comment faire pour n'afficher que les RAW, sachant que les jpg sont enregistrés en basse résolution seulement pour affichage rapide depuis n'importe quel logiciel ?

Olivier

Personnellement, je mets toutes mes "paires" RAW/Jpeg/Tiff en pile (le tiff étant uniquement générer lorsque je veux faire des agrandissements car LR ne gère pas encore convenablement le RAW du fuji S5)
C'est très facile, tu te mets sur le répertoire, tu vas dans le menu photo/empilement/empilement automatique, tu mets le curseur sur 1 seconde et LR crée tes piles. Attention, si tu as fait 2 ou plus de photos dans la même seconde, tu auras une pile composée de plusieurs photos différentes. Dans ce cas, il suffit de scinder la pile dans le menu photo/empilement/scinder pile.
Ensuite tu n'a plus qu'a les réduire. Tu peux modifier la photo maître (celle qui se voit si tu as réduit la piles), soit mettre le Jpeg, soit le RAW, soit une éventuel copie virtuel, soit ... (voir tuto de Gilles sur les piles : http://www.lemondedelaphoto.com/Les-piles,1069.html)

Autre possibilité que j'utilisais au début était de classer les photos par type de fichier comme cela tu as tous les jpeg ensemble suivi des Raw.

Bonne Journée

Vincent
Vincent

Hors ligne huvince

  • Nouveau
  • Messages: 15
    • Voir le profil
Bonjour,

Comme je l'ai déjà mentionné, je classe mes images dans des dossiers par thème (anniversaire de Mylène, mariage de X, Vacance en Bretagne 2007, …) (a l’ancienne), puis j’utilise les mots clés.
Par contre certains d’entre vous, si j’ai bien compris Gilles en fait parti, mettent toutes leurs photos dans un unique répertoire puis ne jouent que du mot clés.

Ma question s’adresse particulièrement à ces derniers. Mais n’importe qui peut y répondre ;)
J’aurais aimé savoir comment vous gérez les thèmes ? Est-ce que vous créé des mots clés par thèmes ? Ou est-ce que vous n’utilisez pas les thèmes ? Ou autres solutions?

Merci
Vincent

Hors ligne Gilles

  • Administrateur
  • Membre héroïque
  • Messages: 7331
    • Voir le profil
    • Utiliser Lightroom
    • E-mail
Vincent, les thèmes, les sujets et les clients se gèrent à l'aide des Collections.

Dans ton système, que fais-tu si une photo peut-être classée dans plusieurs thèmes ? Tu ne peux pas, à moins de dupliquer, mais ça entraîne des problèmes parce que suivre et gérer 5 duplicatas devient 5x plus compliqué.

Avec les Collections, plus de problèmes : une photo peut faire partie d'un nombre infini de Collections.

Gilles.
Mon QI est tenace...

Hors ligne huvince

  • Nouveau
  • Messages: 15
    • Voir le profil
Dans ton système, que fais-tu si une photo peut-être classée dans plusieurs thèmes ? Tu ne peux pas, à moins de dupliquer, mais ça entraîne des problèmes parce que suivre et gérer 5 duplicatas devient 5x plus compliqué.
 

Tu as raisons à 100% sur ceci. C’est pour cela qu’un SGBD tels que LR est idéal. Tout est centralisé sans redondance d’informations.

Je me rend compte par ta réponse que j’ai sans doute employé abusivement le terme « thèmes ».
Ce que j’appelais thèmes sont plutôt une idée générale de la prise de vue. Que je précise et re développe dans LR avec les mots clés, … .
Il est vrai que si j’étais pro je classerais mes clients par dossier. Clients A, B, … puis des sous répertoire par prise de vue ou … ensuite j’utiliserai LR comme maintenant en détaillant avec les mots clés, champs IPTC, collections, … (déjà expliqué, je ne m’y attarderais plus)

Pour ma part, j’aime garder cette double gestion par habitude et par manque de confiance dans les softs et leurs évolutions dans le temps. Bien que j’accroche bien à LR et que j’ai une grande confiance en Adobe et ses solutions. D’autant plus que cette structure de fichier est fait dès l’import et puis je n’y touche plus et ne me consomme pas de temps.

Gilles, penses-tu que le fait d’avoir une double organisation, c'est-à-dire l’une par système de fichier et l’autre par LR (métadonnées), est contre productif, un non sens, … ? En sachant que l’une ne se base pas sur l’autre et inversement.

Bonne journée,

Vincent
Vincent

Hors ligne Gilles

  • Administrateur
  • Membre héroïque
  • Messages: 7331
    • Voir le profil
    • Utiliser Lightroom
    • E-mail
Je pense surtout que, quelle que soit la méthode, il faut essayer de rester le plus simple possible. Mais je comprends très bien la méfiance vis à vis de l'avenir

Mon QI est tenace...

Hors ligne t2hierry

  • Nouveau
  • Messages: 4
    • Voir le profil
"Et peut-être qu'une future version de Lightroom permettra enfin de réimporter automatiquement ses exports dans le dossier source ????"

C'est là pour l'instant la cause mon insatisfaction relative dans ma découverte de Lr. Comment garder "visible dans Lr" des fichiers exportés (pour etre montrées à un client par ex). Si je les ré-importe, ils vont apparaitre dans "dossier" alors que pour moi il sont plus de nature à etre dans "collection". Parce que c'est le choix "du moment" et que cette petite "collection" de démarchage peut-etre remaniée à tous moment, selon les clients à qui je vais aller les montrer. c'est un peu à coté de la plaque par rapport au sujet premier de ce fil mais j'ai voulu rebondir sur ce que j'ai lu de Gilles.
Sinon bravo pour ce site et la communauté qui l'anime.

Hors ligne Gilles

  • Administrateur
  • Membre héroïque
  • Messages: 7331
    • Voir le profil
    • Utiliser Lightroom
    • E-mail
La phrase que tu rapportes fait partie des quelques pistes que j'ai laissées à propos des évolutions de Lightroom...

Perso, je ne me vois pas installer un client devant Lightroom pour présenter mon travail. J'utilise les galeries web pour ça.

Mais rien ne t'interdit de créer une collection à partir des fichiers exportées réimportés (ouf).

Cdlt, Gilles.
Mon QI est tenace...

Hors ligne Swami

  • Nouveau
  • Messages: 2
    • Voir le profil
Bonjour à tous.

J'utilise une méthode de classement assez simple: un dossier par prise de vue AAAAMMJJ_code épreuve(3 lettres)_lieux du concours, je ne renommes pas mes photos. J'ai un catalogue global et un catalogue par année pour qu'il soit plus "léger". J'ai environ 10000 photos depuis le debut de l'année, plus de 50 000 en tout (+de 180Go et oui je fais du jpeg). ( je fais du photofilmage sur des concours sportifs). Et je n'ai encore jamais eu aucun problème à retrouver une photo. Je suis capable de retrouver les photos que j'ai fait de chaque concurrent en moins de 1mn (je note le numéro du concurrent et le numéro de la première photo pendant la prise de vue, pour intégrer facilement dans les mots clés).
Tant qu'on ne perd pas les données exifs du fichiers d'origine je ne vois l'intérêt de renommer un fichier.
Pour moi la seul contrainte de lightroom c'est de ne pas pouvoir gérer le flux de travail en réseau sur plusieurs postes. Mais j'espère que ça viendra...
 
« Modifié: 12 avril 2008 à 15:52 par Swami »

Hors ligne Gilles

  • Administrateur
  • Membre héroïque
  • Messages: 7331
    • Voir le profil
    • Utiliser Lightroom
    • E-mail
Le travail en réseau sur plusieurs postes est un challenge et nécessite une modification profonde de Lightroom. En effet, le logiciel d'Adobe utilise une base de données SQL Lite et, par conséquent, ne peut la gérer qu'en local. Je ne dis pas qu'Adobe ne pense pas à contourner le problème mais ce n'est de toutes façons pas pour la V 2.0 commerciale.

Cdlt, Gilles.
Mon QI est tenace...