Fig00

Fig.01 Touches Alt/Option (PC à gauche, Mac à droite)

 

Bonjour à tous,

Ça faisait très longtemps que je ne vous avais pas proposé d’article ou de tutoriel sur ce blog, d’autant que je souhaite me dégager un peu de l’emprise et de l’immédiateté des réseaux sociaux, et revenir aux fondamentaux. C’est ce que nous allons faire ici en abordant l’une des touches magiques de Lightroom Classic, qui permet d’accéder à des fonctions ou à des fonctionnalités très pratiques, dont je vous propose une sélection ici. Bien entendu, si vous connaissez d’autres astuces liées à cette touche, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

 

Faisons un petit rappel de ce qu’est la touche Alt/Option (Fig.01). Sur PC sous Windows, cette touche est située de chaque côté de la barre espace, et elle porte la sérigraphie « Alt (ou alt) ». Jusqu’ici, tout va bien. Sur Mac, la touche Option est la deuxième en partant de la barre espace, à gauche comme à droite » et elle peut être sérigraphiée « alt » ou « option », selon la génération de votre Mac et du clavier associé. Néanmoins, sur tous les Mac récents, cette touche s’appelle « Option ». Quasiment toutes les fonctions alternatives que nous allons aborder ici sont des aides à l’affichage pour certains outils. Leur utilisation n’est pas une obligation mais, une fois qu’on y a goûté, difficile de s’en passer tant on gagne en précision et en productivité. Il existe d’autres touches pour activer des fonctions cachées, comme les touches Majuscules, Verrouillage de majuscules, Ctrl (PC et Mac), Cmd (Mac), etc., mais nous ne les aborderons pas ici.

La touche Alt/Option a de nombreuses répercussions dans le module Bibliothèque, les boutons Importer et Exporter, en bas à gauche, vont devenir temporairement des boutons Importer le catalogue et Exporter le catalogue (Fig.02). Dans le panneau Développement rapide, elle remplace les outils Clarté et Vibrance par Netteté et Saturation (Fig.03).

Fig02

Fig.02

Fig03

Fig.03

 

Dans le module Développement, la touche Alt/Option affiche un libellé de réinitialisation des réglages (Fig.04) dans quasiment tous les outils : cliquez dessus pour remettre une correction à zéro.

Fig04

Fig.04

 

En bas à gauche, le bouton Copier… devient Copier (Fig.05), sans les 3 petits points, et permet d’outrepasser la boîte de sélection des outils (Fig.06) dont on veut copier les paramètres d’une image à une autre.

Fig05

Fig.05

Fig06

Fig.06

 

Pour la retouche locale, la touche Alt/Option a aussi son utilité. Tout d’abord, elle affiche un libellé de réinitialisation à la place du libellé Effet (Fig.07), permettant de remettre à zéro tous les curseurs et corrections en cours (vous pouvez aussi double-cliquer sur Effet).

Fig07Fig.07

 

Lorsque vous utilisez le pinceau de retouche, la touche Alt/Option le transforme instantanément en gomme (Fig.08) : le centre du pinceau se pare d’un signe « - » à la place du signe « + », et vous pouvez effacer les bavures en profitant de tous les réglages du pinceau (masquage, débit, contour progressif, etc.). Même chose si vous utilisez le pinceau additif/soustractif du Filtre gradué ou du Filtre radial : avec la touche Alt/Option, le pinceau permettra de soustraire l’effet du filtre sur un objet (Fig.09).

Fig08

Fig.08

Fig09

Fig.09

 

Passons à l’outil Recadrage et redressement. Lorsque vous saisissez une poignée ou un angle pour ajuster la grille de recadrage, l’image se déplace et peut finir partiellement masquée par l’interface (Fig.10). En pressant la touche Alt/Option, l’image reste centrée est totalement visible, et la grille de cadrage est également centrée dans l’image (Fig.11).

Fig10

Fig.10

Fig11

Fig.11

 

Lorsque le cadenas est ouvert (dans le panneau), saisir une poignée pour ajuster la grille de recadrage permet d’agir sur un seul côté (Fig.12). Avec la touche Alt/Option, le coté opposé est également ajusté (Fig.13).

Fig12

Fig.12

Fig13

Fig.13

 

Si vous redressez l’horizon en traçant une ligne de référence avec l’outil Angle, la touche Alt/Option va également incliner le pas de la grille, ce qui est fort pratique pour vérifier l’alignement de tous les éléments de l’image (Fig.14).

Fig14

Fig.14

 

 

L’une des étapes les plus importantes dans la correction d’images est la tonalité, c’est-à-dire la luminosité et le contraste des images. Si votre photo contient des hautes lumières cramées ou des ombres bouchées, cela sera signalé par les petits triangles de l’histogramme (Fig.15) et, si vous cliquez dessus, vous pourrez afficher, dans l’image, un masque rouge pour les tons clairs écrêtés et un masque bleu pour les tons foncés (Fig.16), le but étant de les faire disparaître à l’aide des corrections. Parfois, les petits triangles sont colorés : jaune, cyan, bleu, etc., ce qui indique de l’écrêtage dans un canal en particulier, qu’il s’agisse des 3 canaux principaux (RVB) et des couleurs complémentaires (CJM).

Fig15

Fig.15

Fig16

Fig.16

 

Il y a un moyen encore plus précis : en manipulant les curseurs de la section Tonalité (sauf Contraste), pressez les touche Alt/Option. L’image sera affichée en mode monochrome : blanc pour les tons clairs écrêtés et noir pour le reste (Fig.17), et l’inverse pour les tons foncés (Fig.18), avec parfois des couleurs selon les canaux affectés.

Fig17

Fig18

Fig.17

Fig19

Fig20

Fig.18

 

Lorsque vous accentuez la netteté d’une image, il est conseillé de zoomer à 1 :1 (100%) pour mieux appréhender ce que vous êtes en train de faire. Vous pouvez également utiliser la loupe dans le panneau Détails, section Netteté, mais sa petite taille n’est pas pratique. Zoomez à 1 :1 puis pressez la touche Alt/Option tout en déplaçant le curseur Gain : l’image est affichée en noir et blanc, et, grâce à l’absence de la couleur, vous verrez mieux l’effet de l’outil. Même chose pour les curseurs Rayon et Détail : vous contrôlerez respectivement l’épaisseur des contours accentués (Fig.19)  ainsi que l’équilibre entre accentuation des textures et maîtrise des halos blancs. Enfin, le curseur Masquage vous permet de limiter l’accentuation de netteté  aux contours.

Fig19

Fig.19

 

Le traitement du bruit s’effectue également en zoomant à 100%. Dans le cas d’un fichier Raw, Lightroom réduit uniquement le bruit de couleur et le curseur Luminance reste sur zéro. Ce dernier va lisser le bruit et, avec un réglage excessif, il risque de s’attaquer aux microdétails de l’image. En pressant la touche Alt/Option, l’image est affichée en niveaux de gris, ce qui vous permettra, grâce à l’absence de la couleur, de détecter plus rapidement les effets néfastes du lissage (Fig.20 – ici, le réglage est volontairement exagéré). Vous verrez également beaucoup plus facilement les effets du curseur Détail, qui permet de retrouver une certaine netteté après avoir lissé l’image, ainsi que le curseur Contraste, qui permet de donner plus de pêche à une image lissée. Par contre, la touche Alt/Option n’a aucun effet sur les curseurs de bruit de couleur, ce qui est logique.

Fig20

Fig.20

 

Toujours dans les corrections plutôt techniques, vous savez que Lightroom dispose d’un outil de correction de l’aberration chromatique particulièrement performant et complet. Il regroupe un mode de traitement automatique, et un onglet manuel qui repose sur une pipette d’analyse et des curseurs permettant d’agir sur les franges vertes et violettes. Là aussi, vous pouvez utiliser la touche Alt/Option pour mieux visualiser l’aberration chromatique, notamment lorsque vous ajustez les curseurs Valeur (Fig.21). En effet, il arrive que les franges soient assez difficilement détectables à l’écran. En maintenant la touche Alt/Option enfoncée, déplacez le curseur Valeur jusqu’à ce que la teinte correspondante ne soit plus visible. N’hésitez pas à zoomer dans l’image.

Fig21

Fig.21

 

Cette fois, nous allons aborder une utilisation un peu plus créative de la touche Alt/Option. Par exemple, si vous appliquez un effet de vignetage à l’image, avec les outils du panneau Effets, vous allez certainement ajuster l’étendue, la forme et la progressivité de l’effet. Si le vignetage est léger, et si l’image est globalement sombre (pour un vignetage sombre) ou claire (pour un vignetage clair), vous aurez un peu de mal à visualiser les réglages. Appliquez d’abord le vignetage avec le curseur Gain, puis manipulez les autres curseurs avec la touche Alt/Option : temporairement, l’effet sera amplifié (Fig.22), et vous pourrez ajuster vos réglages beaucoup plus facilement. Bien entendu, si vous optez pour un vignetage clair, c’est le blanc qui sera amplifié avec la touche Alt/Option.

Fig22a

Fig22b

Fig.22 (comparaison simulée avec un montage)

 

Finissons sur un autre effet créatif, avec Color Grading. Il permet de teinter les images, aussi bien dans les tons clairs, moyens et  sombres, et s’avère particulièrement utile pour donner un aspect original à vos images couleur et noir et blanc. L’outil remplace le Virage Partiel depuis Lightroom Classic 10. Après avoir appliqué des teintes à l’image et effectué les réglages nécessaires, vous pouvez ajuster le mélange et l’équilibre entre les teintes à l’aide des curseurs Fusion et Balance (Fig.23). En pressant la touche Alt/Option, les teintes seront affichées à 100 %,  ce qui vous permet de mieux les visualiser lors des réglages.

Fig23a

Fig23b

Fig.23 (comparaison simulée avec un montage)

 

Voilà donc pour cet article. Bien entendu, vous pouvez retrouver ces informations aussi bien dans mon livre Lightroom Classic CC par la Pratique* (Eyrolles), dans mon Hors Série Lightroom (Le Monde de la Photo) ou dans ma formation vidéo L’Essentiel de Lightroom Classic 2021 (LinkedIn Learning).

* Éditions papier épuisées (comme leur auteur…), éditions électroniques disponibles.

À très bientôt !

Gilles.

Catégorie: Articles détaillés, Astuces, Le saviez-vous ?, Module Bibliothèque, Module Développement, Raccourcis clavier, Trucs et astuces // Vous pouvez suivre les commentaires de cet article en vous abonnant à son flux, ici.

9 commentaires sur l'article “Alt/Option : la touche magique de Lightroom Classic”


  1. Par Michel Davancens, le 9 février 2021 à 10:51

    Super ! Très utile, même si on utilise LR depuis longtemps. On apprends tous les jours :-)
    Une micro remarque : sur PC la touche Alt située à droite de la barre d’espace est généralement gravée « alt gr » (pour alt graphique) ; elle a un rôle légèrement différent de la touche située à gauche. Dans LR les 2 touches ont le même effet.
    Michel


  2. […] A découvrir sur utiliser-lightroom.com […]


  3. Par costes d, le 9 février 2021 à 14:31

    Merci pour le partage.


  4. Par Houzé Daniel, le 9 février 2021 à 16:46

    Toujours utile le retour « aux fondamentaux » même pour un utilisateur habitué à LR; et c’est là qu’on se dit : ça je l’utilise souvent mais ça jamais ! Ah les habitudes qu’il faut savoir bousculer alors un petit retour « aux fondamentaux » est bien venu. Merci Gilles.


  5. Par Marion Marcel, le 10 février 2021 à 1:20

    Merci pour ce retour aux fondamentaux bien utile même si j’ai suivi votre formation sur linkedin. on en oublie toujours !


  6. Par Tessa, le 10 février 2021 à 17:18

    Bonjour,
    Je viens de découvrir votre site et ce rappel fondamental est bien utile, d’autant que même ayant suivi des tutos sur LR classic, jamais je n’avais eu le détail de tout ce qui peut se faire avec la touche “options”. Grand merci pour la clarté aussi! Tessa


  7. Par Chatain, le 10 février 2021 à 21:37

    Bonjour Gilles.

    J’ajouterai bien que lors d’un survol des curseurs de réglages, les touches fléchées permettent de modifier les réglages. Si la touche Maj permet d’aller plus vite, la touche Opt/Alt permet de réduire la vitesse, donc de travailler avec une grande précision.


  8. Par Gilles, le 11 février 2021 à 8:57

    Hello Yves, merci, je note, ça fera l’objet d’un autre article !


  9. […] A découvrir sur utiliser-lightroom.com […]


Faire un commentaire