Bonjour à tous,

 

Les mots-clés représentent un travail fastidieux, mais Lightroom Classic est pourvu d’un grand nombre d’outils de saisie et d’attribution, auxquels s’ajoute une pipette qui vient en complément des ensembles de mots-clés. Ces derniers sont composés d’une grille de neuf mots-clés, vous avez la possibilité d’en créer autant que souhaité, et d’attribuer rapidement leur contenu aux images grâce au pavé numérique. Si cette méthode s’avère pratique, elle exige de travailler ensemble par ensemble, d’où l’intérêt de la pipette de mots-clés, qui permet de piocher plusieurs mots-clés dans plusieurs ensembles à la fois, puis de les attribuer d’un seul coup. C’est une petite gymnastique à laquelle il faudra vous habituer, en faisant quelques essais.

 

Les ensembles de mots-clés (Fig.01) sont situés dans le panneau Mots-clés (1), dans le volet de droite du module Bibliothèque. Ils se présentent sous la forme d’une grille à 9 cases (2), et un certain nombre d’ensembles (3) sont fournis avec le programme (Mariage, Photographie de portrait et Photographie en plein air).

Fig01_2

Fig.01

 

Pour attribuer un ou plusieurs mots-clés à une image ou un groupe d’images sélectionnées, la méthode la plus simple consiste à cliquer dans les cases correspondantes (Fig.02).

Fig02

Fig.02

 

Avec la touche Alt/Option, on peut attribuer les mots-clés avec le pavé numérique et les touches 1 à 9, chaque case et mot-clé correspondant à la touche d’un chiffre (Fig.03). La touche 0 (zéro) permet de passer d’un ensemble à l’autre.

Fig03

Fig.03

 

Pour activer la pipette, cliquez d’abord sur la bombe de peinture, sélectionnez Mots-clés dans le menu Peindre, une pipette apparaît près du champ de saisie de mots-clés, un peu plus à droite (Fig.04).

Fig04

Fig.04

 

En appuyant sur la touche Majuscules, vous activez la pipette (1), ce qui se traduit par l’affichage d’une fenêtre flottante (2) présentant un ensemble de mots-clés également disposé dans une grille 3×3 (Fig.05).

Fig05

Fig.05

 

Vous pouvez sélectionner un ou plusieurs mots-clés en cliquant sur chacun d’entre eux avec la pipette, qui affiche un  signe « + » (1), ce qui a pour effet de « charger » la bombe de peinture avec les mots-clés sélectionnés (Fig.06).

Fig06

Fig.06

 

Si vous cliquez sur Tout sélectionner (1), vous chargez les 9 mots-clés de l’ensemble d’un coup (Fig.07). Les mots-clés sélectionnés apparaissent en surbrillance dans la grille. Si vous souhaitez revenir en arrière, cliquez sur Effacer (2). Notez que si certains mots-clés dans la grille ne passent pas en surbrillance après avoir cliqué sur Tout sélectionner, cela veut dire que les mots-clés en question ont des doublons ou existent en plusieurs exemplaires. Il faudra donc faire le ménage dans votre liste de mots-clés !

Fig07

Fig.07

 

Si vous changez d’avis et souhaitez retirer un ou plusieurs mots-clés de la sélection, repassez sur le ou les mots-clés concernés, la pipette arbore un signe « - » (1), et cliquez (Fig.08). Les mots-clés désélectionnés ne sont plus en surbrillance (2).

Fig08

Fig.08

 

Pour sélectionner les mots-clés d’autres ensembles, allez dans le petit menu déroulant (1) de la fenêtre flottante et choisissez un autre ensemble de mots-clés, et recommencez (2) les étapes précédentes (Fig.09).

Fig09

Fig.09

 

Lorsque la sélection de mots-clés est terminée, relâchez la touche Majuscules. Tous les mots-clés sélectionnés, y compris dans plusieurs ensembles de mots-clés, figurent dans le champ de saisie à droite de la pipette (1). Vous pouvez en faire défiler le contenu en cliquant dans le champ, qui devient blanc, et en glissant la souris verticalement (Fig.10).

Fig10

Fig.10

 

Puis, passez la bombe dans les vignettes, pour appliquer tous les mots-clés d’un coup. Un cartouche (1) confirme l’application des mots-clés (Fig.11).

Fig11

Fig.11

Si vous sélectionnez une ou plusieurs images, vous verrez la liste des mots-clés attribués dans la section Étiquettes de mots-clés (1) du panneau Mots-clés (Fig.12). Vous verrez également les mots-clés attribués en surbrillance dans la section Ensemble de mots-clés (2). Notez que les mots-clés attribués seront également cochés dans la Liste des mots-clés.

Fig12

Fig.12

Pour finir, un dernier conseil, retournez dans le champ de saisie de la pipette, sélectionnez le contenu et supprimez-le avec la touche Suppr. de votre clavier, puis rangez l’outil Peinture en cliquant dans son emplacement (ou pressez la touche Échap./esc). Si vous ne supprimez pas le contenu du champ, les mots-clés qui y figurent, qui consistuent des « raccourcis de mots-clés » (applicables à une sélection d’images avec la touche K, que vous risquez d’attribuer par inattention), vont encombrer inutilement le menu Métadonnées, qui risque de devenir d’autant plus large qu’il y a de mots-clés.

Comme toujours, vous pouvez retrouver ces informations aussi bien dans mon livre Lightroom Classic CC par la Pratique* (Eyrolles), dans mon Hors Série Lightroom (Le Monde de la Photo) ou dans ma formation vidéo L’Essentiel de Lightroom Classic 2021 (LinkedIn Learning).

Éditions papier épuisées, éditions électroniques disponibles.

 

À très bientôt !

Gilles.

 Fig00

Fig.01 Touches Alt/Option (PC à gauche, Mac à droite)

 

Bonjour à tous,

Ça faisait très longtemps que je ne vous avais pas proposé d’article ou de tutoriel sur ce blog, d’autant que je souhaite me dégager un peu de l’emprise et de l’immédiateté des réseaux sociaux, et revenir aux fondamentaux. C’est ce que nous allons faire ici en abordant l’une des touches magiques de Lightroom Classic, qui permet d’accéder à des fonctions ou à des fonctionnalités très pratiques, dont je vous propose une sélection ici. Bien entendu, si vous connaissez d’autres astuces liées à cette touche, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

 

Faisons un petit rappel de ce qu’est la touche Alt/Option (Fig.01). Sur PC sous Windows, cette touche est située de chaque côté de la barre espace, et elle porte la sérigraphie « Alt (ou alt) ». Jusqu’ici, tout va bien. Sur Mac, la touche Option est la deuxième en partant de la barre espace, à gauche comme à droite » et elle peut être sérigraphiée « alt » ou « option », selon la génération de votre Mac et du clavier associé. Néanmoins, sur tous les Mac récents, cette touche s’appelle « Option ». Quasiment toutes les fonctions alternatives que nous allons aborder ici sont des aides à l’affichage pour certains outils. Leur utilisation n’est pas une obligation mais, une fois qu’on y a goûté, difficile de s’en passer tant on gagne en précision et en productivité. Il existe d’autres touches pour activer des fonctions cachées, comme les touches Majuscules, Verrouillage de majuscules, Ctrl (PC et Mac), Cmd (Mac), etc., mais nous ne les aborderons pas ici.

Lire la suite de cet article »

Adapt

Affichage Adapté (l’image remplit l’espace de travail dans le sens de la hauteur uniquement et, donc, avec des marges à gauche et à droite).

Remplir

Cmd/Ctrl+= (1x) Affichage Remplir (l’image remplit tout l’espace de travail, donc, elle est tronquée et il n’y a pas de marges).

100p100

Cmd/Ctrl+= (2x) Affichage 1:1 (soit zoom à 100 %).

200p100

Cmd/Ctrl+= (3x) Affichage 2:1 (soit 200 %).

Le saviez-vous ?

Depuis plusieurs années, je publie, de temps en temps, cette petite chronique sur le blog (utilisez les filtres !), et ça faisait un petit moment que je ne l’avais pas fait.
On en apprend tous les jours sur Lightroom et, récemment, les gens de l’équipe de développement de Lightroom CC m’ont dévoilé une astuce que je ne connaissais pas, à propos du zoom dans les images.
En effet, officiellement, la capacité de zoom de la version « cloud » de Lightroom est limitée à 1:1, soit 100 % (1:1, c’est 1 pixel de l’image = 1 pixel de l’écran).
Cependant, il est possible de zoomer à 2:1, soit 200 %, avec les touches Cmd et = (Mac) ou Ctrl et = (PC), en les cyclant 2x.
S’agit-il d’une fonction secrète ? Non, pas vraiment, mais elle n’est pas documentée en détail et, par habitude, pour zoomer, les utilisateurs utilisent le clic avec la loupe dans l’image, ou avec la barre espace et, du coup, ils ne cherchent pas à aller au-delà.
Et pour dézoomer, utilisez les touches Cmd et – (Mac) ou Ctrl et – (PC).

À bientôt !

Gilles.

Catégorie: Le saviez-vous ?, Lightroom CC, Trucs et astuces // Commentaires fermés

MavicPro

Le DJI MavicPro, la dernière coqueluche des fans de drones est pris en charge par Lightroom, aussi bien le traitement des fichiers DNG que la correction optique de la caméra (photo Pierre Luethi).

Bonjour à tous,

Je suis actuellement en train de me documenter sur les drones et cela m’a rappelé que certains modèles parmi les plus populaires chez les pros ou même certains passionnés, les DJI Phantom et MavicPro produisaient des fichiers raw au format DNG exploitables dans Lightroom. Ainsi, vous pourrez tirer toute la quintessence des images produites par ces incroyables petites machines, en gardant toutefois à l’esprit qu’il existe plusieurs catégories de qualité de prise de vue, et que les petits capteurs sont forcément sensibles au bruit.

Correction_optique_drone

À cela s’ajoute également la correction optique de certains modèles, le dernier en date étant le MavicPro avec Lightroom CC 2015.9 et 6.9. Certains modèles Parrot et Yuneec sont également pris en charge. Vous pouvez consulter la liste à jour des appareils et objectifs compatibles en cliquant sur les liens situés dans la colonne gauche du blog.

DJI_0017

DJI_0050

(Photos Pierre Luethi).

J’en profite pour remercier ici Pierre Luethi, qui a fourni toutes les images illustrant cette courte chronique. Il utilise un DJI MavicPro, et je vous invite à visiter son site www.aerix.ch ou sa page Facebook (cherchez Aerix).

À bientôt !

Gilles.

Catégorie: Drone, Le saviez-vous ? // Commentaires fermés

Splash_screen_custom

Mise à jour 14/07/2015 à 12h00

Corrigé le chemin d’accès sur PC et les formats de fichiers (merci à notre lecteur pierremes).

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, en plein été et en période de vacances, on va être un peu plus léger à propos de Lightroom, mais, malgré tout, cette astuce pourra s’avérer fort utile à certains d’entre vous. En effet, lorsque vous démarrez le programme, il affiche ce qu’on appelle un splash screen, c’est à dire un écran ou une fenêtre contenant une image et un certain nombre d’informations sur la version et sur l’équipe de développement.

Lire la suite de cet article »