Coup d'oeil à la pile

Bonjour à tous,

Vous savez que Lightroom vous permet d’empiler les photos, un peu à la manière des diapositives qu’on empilait pendant le tri sur la table lumineuse. Une fois les images associées dans une pile, vous avez plusieurs possibilités pour en voir le contenu, outre le passage habituel par les menus et menus contextuels :

  • Cliquez sur le petit pavé numéroté (le nombre d’images dans la pile) dans la vignette, ce qui permet d’afficher toutes les images l’une à côté de l’autre, puis cliquez encore une fois pour réduire la pile,
  • Sélectionnez la pile puis pressez la touche S pour développer la pile, et encore une fois pour la réduire.

Si vous souhaitez jeter un coup d’oeil rapide :

  • Sélectionnez la pile,
  • Pressez la touche S sans la relâcher : la pile se développe,
  • Relâchez la touche S : la pile se réduit.

Simple, efficace, pratique !

À bientôt !

Gilles.

Profils rendu D810 v2

Les nouveaux profils de simulation de rendu pour D810 se reconnaissent à leur suffixe « v2 beta ». Ils seront intégrés lors de la prochaine mise à jour de Lightroom et Camera Raw.

Bonjour à tous,

L’actu logicielle est bien calme en ce moment, notamment côté Lightroom, et ça devrait durer encore un petit moment. Ce qui ne veut pas dire que les équipes de développement du programme sont en sommeil. En réalité, elles ont du pain sur la planche : module d’importation Aperture/iPhoto, le portage de la version mobile sur Android et, probablement, une liste de correction de bugs longue comme le bras.

C’est d’ailleurs le cas des profils de simulation de rendus « Camera » pour Nikon D810, qui présentent, dans certains cas, des artefacts et des problèmes de posterisation, notamment les profils « Camera Standard, Camera Vivid, Camera Landscape et Camera Monochrome ». En attendant leur intégration à la prochaine mise à jour de Lightroom, de nouveaux profils en version beta sont disponibles au téléchargement ici. Vous trouverez les instructions d’installation sur la même page.

N’utilisant pas de D810, ni de profils de simulation de rendus boîtier, à l’exception de profils personnalisés, je ne peux guère vous donner un avis, mais n’hésitez pas à faire part de vos remarques ici-même, sur le forum ou dans le groupe utiliser-lightroom sur Facebook.

Je rappelle que les profils de simulation ont pour but de reproduire avec la plus grande fidélité possible les rendus propriétaires des appareils photo, afin d’offrir une alternative au rendu par défaut de Lightroom ou Camera Raw (profil Adobe Standard), sachant qu’au départ, ces données sont propriétaires et ne peuvent être interprétées que par les logiciels des fabricants d’appareils photo.

À bientôt,

Gilles.

Photoshop_Lightroom_Couverture

Bonjour à tous,

La rentrée approche à grand pas, et l’actu reprend petit à petit…

J’ai d’ailleurs le plaisir de vous annoncer l’arrivée, en fin de semaine, de Photoshop pour les utilisateurs de Lightroom, chez Eyrolles, rédigé par Scott Kelby, et dont j’ai assuré la traduction. Le livre de près de 160 pages est d’ailleurs présenté dans le même format que Lightroom 3/4/5 par la Pratique et Créez vos livres photo avec Lightroom, et fera bonne figure dans cette collection.

La triplette indispensable

L’auteur vous présente une cinquantaine d’exercices illustrés, et qui s’adressent aux photographes et aux utilisateurs de Lightroom qui ne connaissent pas Photoshop, et qui cherchaient un moyen de s’ouvrir au fameux logiciel de retouche d’Adobe sans prise de tête. Vous verrez les techniques de base, le compositing, la retouche beauté, et plein d’autres choses qui, je l’espère, vous seront utiles et vous donneront l’envie, par la suite, de creuser un peu plus toutes les possibilités de ce logiciel incontournable qui s’intègre parfaitement à un flux de travail avec Lightroom.

Bonne lecture et à bientôt,

Gilles.

Menus_Fichier_Lr4_Lr5

 

À l’heure où on parle de plus en plus d’un outil de migration Aperture/iPhoto vers Lightroom, qui se souvient de cette commande du menu Fichier, dans Lightroom 4.0, qui a disparu des versions ultérieures ? À l’époque, j’avais été très étonné que cette commande ne suscite pas plus de réactions et de commentaires…

 

Bonjour à tous,

Vous savez tous qu’Apple a décidé d’abandonner ses deux logiciels de gestion de photos, iPhoto et Aperture, au profit d’une future application appelée Photos, dont on ne sait pas encore grand chose aujourd’hui, mais qui sera très probablement un outil orienté grand-public, qui ne conviendra pas forcément à un professionnel ou à un passionné exigeant – à condition que les utilisateurs échaudés renouvellent leur confiance, ce qui, à mon avis, va être difficile. Vous savez aussi qu’Adobe travaille à un outil de migration, et on voit poindre des solutions créées par des développeurs tiers, comme Aperture Exporter.

Alors faut-il se précipiter, travailler dans l’urgence et, éventuellement, dépenser une douzaine d’Euros pour se procurer cet utilitaire ? Ma réponse sera simple : non, vous n’avez aucune raison de paniquer. Tout d’abord, parce qu’Aperture et iPhoto ne cesseront pas de fonctionner demain matin, et la prise en charge par Mac OS 10.10 Yosemite vous donnera un sursis supplémentaire si vous décidez de mettre votre système d’exploitation à jour. Si ça n’est pas le cas, les deux programmes continueront de fonctionner indéfiniment sur votre ordinateur actuel.

Par contre, mettez à profit le temps qu’il vous reste pour faire le ménage dans vos photos, vidéos et métadonnées, et préparez votre migration. Sachez qu’Aperture propose deux modes de gestion de photothèque : le mode géré, à la iPhoto, dans lequel vos images et votre travail sont concentrés dans un espace clos et propriétaire, et le mode « référencé » ou « indéxé », dans lequel vos images sont gérées en tenant compte de l’arborescence de dossiers de votre disque dur. C’est de cette manière que Lightroom fonctionne et, aussi bien dans Aperture que dans iPhoto, il faudra préparer vos données et les convertir en mode « indéxé ».

Les métadonnées étant basées sur des protocoles officiels tous utilisés par le monde de l’image et de la publication, vous ne devriez pas avoir de mal à récupérer vos mots-clés ainsi que les champs IPTC renseignés.

Par contre, il sera plus difficile de récupérer les corrections iPhoto/Aperture, puisque les logiciels Apple possèdent leur propre moteur, et donc interprétation de l’image. Même si les outils de migration existants ou à venir permettront de créer des JPEG ou des TIFF à partir des corrections faites dans les logiciels Apple, vous ne pourrez pas les reproduire à l’identique avec le moteur Camera Raw/Lightroom. Peut-être une occasion de partir à la découverte d’autres rendus, et cela concerne aussi ceux qui préfèrent migrer vers Capture One ou DxO Optics Pro. Après tout, qui n’a pas fait, au temps de l’argentique, de migration Kodachrome > Velvia, ou T-Max > Ilford ? Ça n’a jamais tué personne… Je me rappelle parfaitement du jour où je suis passé de la Kodachrome 25 à la Velvia : « putain », me suis-je exclamé !

Oui, Adobe est en train de préparer une solution de migration. D’où sort-elle ? Ceux qui ont été suffisamment curieux auront remarqué une commande dans le menu Fichier de Lightroom 4 (voir capture ci-dessus), et qui aura disparu dans Lightroom 5… Je vous laisse à votre imagination mais, surtout, ne vous laissez pas berner par certains sites qui présentent, par exemple, le mécanisme d’accès au catalogue Lightroom, implanté depuis la version 5.5, comme un moyen, pour Adobe, de faire croire que vous pourrez utiliser le logiciel gratuitement et indéfiniment, après résiliation de votre abonnement CC. Il n’en est rien, ce mécanisme a été mis en place pour vous assurer l’accès à votre travail et à votre oeuvre, le temps de préparer votre migration. Ni plus, ni moins.

Ceci dit, mon conseil sera très simple : si vous souhaitez migrer d’Aperture et iPhoto vers une autre solution, qu’il s’agisse de lightroom, Capture One ou DxO Optics Pro, sachez que vous avez le temps. Organisez-vous, et guettez l’arrivée des utilitaires. Je suis sûr que celui d’Adobe arrivera rapidement, et je suis certain qu’il sera gratuit. Alors, en attendant, voici ce que je vous propose :

  1. Faites le ménage dans Aperture et iPhoto pour préparer votre migration – j’insiste : vous avez le temps (1 à 2 ans au moins) !
  2. Si vous souhaitez vous mettre à Lightroom, étudiez-le, explorez-le, documentez-vous (avec mes bouquins et formations, of course) et allez-y progressivement, en prenant l’habitude, dès aujourd’hui, d’y importer le contenu de vos cartes-mémoire. Croyez-moi, vous vous y retrouverez très vite, l’architecture et la base de données d’Aperture est très proche de celle de Lightroom, les fondamentaux sont les mêmes – après tout, on ne va pas réinventer la roue à chaque fois !

À bientôt, et dès que l’utilitaire de migration Adobe sera disponible, on en discutera en détail ici même !

Gilles.

Lr 5.6

Bonjour à tous,

Une fois n’est pas coutume, Adobe a décidé d’accélérer la sortie de Lightroom 5.6, ainsi que les versions finalisées de Camera Raw 8.6 et DNG Converter 8.6, notamment pour proposer le plus rapidement possible la prise en charge du Nikon D810 qui, à n’en pas douter, va faire un carton chez les photographes. En effet, les mises à jour sont en général espacées d’un trimestre mais là, ce sont 5 semaines qui séparent cette version de la version précédente. À noter que, pour les utilisateur de D810, par rapport à la version RC de Camera Raw 8.6, le profil de rendu d’image Adobe Standard a été amélioré, et que l’impossibilité d’ouvrir des fichiers sRaw a été rectifiée.

La mise à jour se fera via les mécanismes habituels du logiciel (vérifiez que Préférences > Général > Vérifier automatiquement les mises à jour soit bien coché), du dashboard pour les abonnés CC ou en allant sur le site d’Adobe, tout simplement (Mac et PC).

Comme toujours, pas de nouvelles fonctions, mais la correction habituelle de bugs, ainsi que la prise en charge de nouveaux matériels :

Boîtiers :

  • Nikon D810
  • Panasonic AG-GH4
  • Panasonic DMC-FZ1000

Profils de correction d’objectifs :

  • Canon EF-S 10-18 mm f/4.5-5.6 IS STM
  • Canon EF 16-35 mm f/4L IS USM
  • Nikon 1 Nikkor VR 70-300 mm f/4.5-5.6
  • Schneider Kreuznach LS 40-80 mm f/4.0-5.6 (Phase One)
  • Sigma 18-35 mm f/1.8. DC HSM A013 (pour Pentax et Sony)
  • Sony Alpha 16 mm f/2.8 Fish-eye
  • Sony 28 mm f/2.8
  • Sony DT 18-250 mm f/3.5-6.3
  • Sony Alpha DT 18-250 mm f/3.5-6.3
  • Sony Alpha 100 mm f/2.8 Macro
  • Sony Alpha 135 mm f/2.8 [T4.5] STF
  • Sony 70-200 mm f/2.8G
  • Sony 70-300 mm f/4.5-5.6 G SSM
  • Sony Alpha 70-400 mm f/4-5.6 G SSM
  • Sony Alpha 70-400 mm f/4-5.6 G SSM II
  • Sony 300 mm f/2.8 G SSM II
  • Tamron 28-300 mm f/3.5-6.3 Di VC PZD A010E (pour Canon)
  • Tamron 18-200 mm f/3.5-6.3 DiIII VC B011EM (pour Canon)
  • Tamron 28-300mm f/3.5-6.3 Di VC PZD A010N (pour Nikon)
  • Zeiss Touit 2.8/50M (pour Sony E)
Catégorie: Général // 4 commentaires