Bonjour à tous,

Le blog et le forum étaient inaccessibles depuis 24 heures, en raison d’un problème technique chez l’hébergeur OVH, qui a affecté un très grand nombre de sites.

Nous voici donc de retour ! Je réfléchis à une évolution du site, et je suis ouvert à vos idées et suggestions.

À bientôt pour une actu assez conséquente – mais ne vous réjouissez pas trop vite, pas encore de Lr 7 !

Gilles.

Catégorie: Général // 7 commentaires

Lr6-10-1

Bonjour à tous,

Adobe est en train de déployer une petite mise à jour de maintenance pour Lightroom 6 et CC 2015. Il s’agit de correction de bugs et la prise en charge de nouveaux matériels :

  • Sony A9.
  • Panasonic LUMIX DC-ZS70 (DC-TZ90,DC-TZ91, DC-TZ92, DC-T93).
  • Zeiss Batis 2,8/135 pour monture Sony FE.

Les bugs corrigés incluent :

  • le message de compatibilité avec ACR 9.10 malgré la présence de ce dernier,
  • dominante colorée de certains appareils Fuji X en mode CH/CL,
  • surexposition avec les sensibilités ISO les plus élevées du Fuji GFX 50,
  • dominante colorée des fichiers Hasselblad H6 convertis en DNG,
  • perte de détails dans les hautes lumières avec l’Hasselblad X1D à sensibilité ISO élevée.

Adobe signale certains cas dans lesquels le module Développement n’est pas utilisable avec l’accélération GPU. Le problème concerne les cartes vidéo AMD utilisant le pilote 17.4.4 sous Windows. Visitez cette page pour plus d’informations et des solutions éventuelles.

Pour récupérer la mise à jour, attendez les notifications habituelles de Lightroom 6.x et de l’application Desktop CC pour les abonnés. Il faut toujours un peu de temps pour que les mises à jour se propagent sur les serveurs.

Pour assurer la compatibilité maximale avec Camera Raw (9.10.1), pensez à faire la mise à jour via Desktop CC (abonnés CC uniquement).

Profitez de ce long week-end !

Gilles.

MDLP_WF_96

Bonjour à tous,

Vous étiez nombreux à regretter la disparition du magazine WorkFlow, à l’automne dernier. Destiné aux photographes, il traitait essentiellement de post-production : logiciels, stockage, écrans, impression, publication, gestion des couleurs, etc. Le magazine avait su se tailler sa place et bénéficiait d’un très bon accueil. Les raisons de son arrêt étaient multiples, notamment les moyens mis en œuvre qui, en quelque sorte, étaient un frein au développement du magazine plus généraliste Le Monde de la Photo.

Néanmoins, le concept n’a jamais quitté l’équipe rédactionnelle dirigée par Vincent Trujillo et Benjamin Favier. J’a donc le plaisir de vous annoncer la renaissance de WorkFlow sous forme d’un cahier incorporé au mensuel MDLP. L’ensemble représente un beau pavé de 212 pages, dans lesquelles vous retrouverez la maquette originale de WorkFlow sur 64 pages. Le cahier WF paraîtra ainsi tous les trois mois, avec une augmentation du prix, bien modeste en regard de la qualité du contenu. Vous y retrouverez vos rubriques et dossiers habituels et, en ce qui me concerne, je signe trois tutoriels détaillés sur Lightroom : renommer les fichiers, les fonctions avancées apr clic-droit sur les dossiers et le rôle de Camera Raw dans un flux Lightroom/Photoshop. Ces tutoriels alterneront avec ceux que je réalise déjà pour MDLP : niveau débutant pour ces derniers, niveau avancé pour le cahier WorkFlow.

Vous pouvez consulter le sommaire complet illustré ici, sur le site du Monde de la Photo. N’oubliez pas non plus l’édition mobile via l’application du même nom !

À bientôt ! Beaucoup de choses en préparation du côté de l’écosystème Lightroom… mais il faudra être patient.

Gilles.

Splash screen Lr 6.10 CC 2015.10

Bonjour à tous,

Si vous pensiez que 7.0 succède obligatoirement à 6.9, vous en serez pour vos frais en ce qui concerne Lightroom !

Voici donc la version 6.10 et CC 2015.10, une simple mise à jour de maintenance et d’ajout de nouveaux appareils et objectifs, dont vous trouverez la liste ci-dessous. N’espérez pas une sortie imminente de la prochaine révision majeure de Lightroom, j’ai de bonnes raisons de croire qu’Adobe se donne du temps pour travailler, au bout de dix ans de bons et loyaux services, sur les problèmes sous-jacents du programme (voyez, par exemple, le travail de recherche fait sur la tonalité automatique au travers de Lightroom Web, dans mon article précédent), au lieu de précipiter la sortie de nouveautés à tours de bras. L’éditeur californien est également très impliqué dans Lightroom mobile et, de ce point de vue, vous n’avez pas fini d’être étonnés.

Les mises à jour sont disponibles via les circuits habituels : application Desktop CC ou détection automatique pour la version 6.

À bientôt,

Gilles

Nouveaux appareils pris en charge :

  • Canon EOS M6
  • Canon EOS 800D
  • Canon EOS 77D
  • Pentax KP

Lire la suite de cet article »

Catégorie: Général // 6 commentaires

Comparaison nouvelle ancienne tonalite autoLa nouvelle tonalité automatique en cours d’expérimentation dans Lightroom Web procure des images beaucoup plus travaillées (à gauche) que la tonalité automatique actuelle (à droite), sujette à des résultats trop souvent hasardeux. Après activation de la tonalité automatique expérimentale, Lr Web propose une comparaison des deux modes dès que vous cliquez sur le bouton Auto.

Bonjour à tous,

Voici enfin un peu de lecture en attendant de l’actu un peu plus tard. Je crois que beaucoup d’entre vous sont assez circonspects, voir déçus de la tonalité automatique de Lightroom, et ce depuis pas mal d’années. En effet, la tonalité automatique a un comportement très aléatoire, et est capable de produire des résultats étonnants sur des images difficiles, tout en surexposant les images qui ne demandent que quelques ajustements. L’un des remèdes consistait à utiliser l’automatisme curseur par curseur, en pressant la touche Maj tout en double-cliquant sur chaque curseur dans le panneau réglages de base. Cette méthode avait pour avantage d’isoler le curseur fautif et de compenser immédiatement. Néanmoins, l’absence d’un mode automatique fiable dans un programme supposé accélérer le flux de production commence à se faire sérieusement sentir.

Bonne nouvelle : depuis le 05 avril, Lightroom Web a connu une très discrète mise à jour qui, outre la disparition de la page d’accueil au profit d’un tableau de bord, vous propose de tester et d’utiliser un nouveau mode de tonalité automatique par le biais des Aperçus de technologie, accessibles par le bouton Lr en haut à gauche. Après avoir activé la nouvelle tonalité automatique, à chaque fois que vous traitez une image, vous pourrez comparer le résultat entre l’ancienne et la nouvelle version et choisir le résultat que vous préférez.

Activation nouvelle tonalite auto

Jetez un œil aux exemples ci-dessous puis procédez à vos propres tests. En résumé, je trouve les résultats bien meilleurs, avec des réglages plus fins et, visiblement, une analyse beaucoup plus poussée du contenu de l’image. La surexposition et le curseurs de tons clairs systématiquement à -100 ne sont enfin plus de mise, on sent vraiment  qu’il y a un net progrès, et on dispose enfin de corrections automatiques fiables qui produisent un résultat satisfaisant, qu’on pourra toujours fignoler à la main. Toutefois, dans les forts contre-jours, les algorithmes ont tendance, à mon avis, à ouvrir un peu trop les ombres. Néanmoins, il s’agit d’une fonction expérimentale, qui demande encore beaucoup de travail avant d’être intégrée d’office à l’écosystème Lightroom. on peut également se demander si cela préfigure un nouveau processus de traitement d’image, l’actuel remontant déjà à 2012. C’est trop pour le dire et, en attendant, je vous invite à essayer la nouvelle tonalité automatique et à partager vos impressions ici même, dans le forum et dans le groupe utiliser-lightroom sur Facebook.

À très (très) bientôt,

Gilles.

Fig01_original

Original (1)

Fig01_Old

Tonalité automatique actuelle (2)

Fig01_New

Nouvelle tonalité automatique (3)

Dans ce premier exemple, l’original (1) est un peu dense et manque de relief. La tonalité automatique actuelle, à son habitude, pousse le curseur Exposition à droite, du coup, l’image est plus claire, mais le ciel manque de densité et le blanc du bateau n’a pas de texture, contrairement à la nouvelle tonalité automatique qui produit un résultat à la fois plus lumineux et plus équilibré (3).

Fig02_original

Original (1)

Fig02_Old

Tonalité automatique actuelle (2)

Fig02_New

Nouvelle tonalité automatique (3)

Dans cet exemple pris avec un fort contre-jour (1), la tonalité automatique, confrontée à un cas difficile, s’en tire bien (2), en récupérant de la matière dans les nuages et en débouchant le voilier, mais la nouvelle tonalité automatique fait mieux (3) en récupérant beaucoup plus de détails dans les nuages, jusqu’à délimiter le disque solaire, et remonte les ombres, pour un effet assez proche du HDR. Toutefois – et ne perdez pas de vue que c’est encore expérimental – je préfère le débouchage du voilier de la tonalité automatique actuelle, et la récupération des HL de la nouvelle.

Fig03_original

Original (1)

Fig03_Old

Tonalité automatique actuelle (2)

Fig03_New

Nouvelle tonalité automatique (3)

Dans ce dernier exemple, on peut voir qu’il y a assez peu de différence entre l’original (1) et la tonalité automatique actuelle (2) qui se contente de déboucher un peu les ombres. Par contre, la nouvelle tonalité automatique fait un travail remarquable (3) en récupérant de la matière dans le ciel, en débouchant les ombres mais pas trop et en redonnant une densité et de la matière à l’image, comme en témoigne l’histogramme beaucoup plus dodu, tout en répartissant correctement toute la plage tonale.