IMG_0987Photo prise avec un iPhone, traitée dans Lightroom mobile et synchronisée dans tout l’écosystème, Lr Classic inclus.

Bonjour à tous et meilleurs vœux 2022 !

Je ne sais pas trop comment Lightroom va évoluer cette année, mais l’écosystème complet présente une solution solide et aboutie qui n’a pas d’équivalent, même si ON1 propose quelque chose qui s’en approche et que Capture 1 semble suivre la même voie. Il n’en reste pas moins que le système proposé par Adobe, aussi bien pour l’ordinateur que pour les appareils mobiles, repose sur des fondations solides qui remontent à plus de 10 ans déjà, avec des systèmes précurseurs comme Revel.

Si Lightroom Classic est et restera le pilier de la gestion de vos images, je ne peux que vous encourager à l’utiliser tout en profitant des services de la version « cloud ». Désormais, toutes mes publications, comme le hors-série, mes formations sont orientées de cette manière.

Quant à ce blog et le forum associé, ils continueront leur petit chemin tranquille, une refonte est toujours envisagée avec, notamment, une republication automatique dans le groupe Utiliser Lightroom, sur Facebook, et qui est en passe d’atteindre 21 000 membres. Je suis persuadé que le principe de blog et le contenu rédactionnel ne sont pas morts, malgré les réseaux sociaux et la profusion de publications vidéo, et qu’il y aura toujours une place pour des écrits de qualité.

À très bientôt,
Gilles.

Catégorie: Général // 3 commentaires
2021-12-19_09-04-05
Bonjour à tous !

Pourquoi y a-t’il un curseur Saturation dans la retouche locale, et pas de curseur Vibrance ? Eh bien, en réalité, il y est !

Ne cherchez pas à l’obtenir, comme c’est souvent le cas dans Lightroom, avec la touche Alt/Option ou Maj. La réponse est plus simple, et je l’avais même oubliée, alors que j’avais participé à une discussion à ce propos en… 2008, avec d’autres testeurs et Mark Hamburg, qui a conçu et introduit la retouche locale dans Lightroom 2.0. Ce qui suit est donc officiel et a même été (re)confirmé par le team Lightroom chez Adobe.

Le curseur Saturation de la retouche locale, dans les réglages positifs (0 à +100), EST le curseur Vibrance, avec le même algorithme de protection des teintes de peau dans une version moins « appuyée ». Dans les réglages négatifs (0 à -100), il se comporte comme le curseur saturation globale, avec désaturation progressive jusqu’à atteindre les niveaux de gris.

Décidément, avec Lightroom, on en apprend ou on réapprend tous les jours… Vous trouverez ce genre d’informations dans mon nouveau hors-série Lightroom, présenté dans la publication précédente !

À bientôt,
Gilles.

001 Couv HS 50OK2

Bonjour à tous,

Ça y est, le voilà parti chez l’imprimeur, ce hors série n°50 du Monde de la Photo que j’ai eu le plaisir de rédiger. 164 pages, environ 90 pages de tutoriels et le reste sous forme d’articles, pour avoir les meilleures bases pour travailler avec Lightroom Classic.
Bien entendu, le contenu est à jour, avec les outils Masquage, le tout saupoudré de Lightroom « cloud », extension devenue indispensable au photographe d’aujourd’hui.

À très bientôt!

Votre dévoué,
Gilles.

IMG_1966
Bonjour à tous,
Je suis heureux de vous annoncer la disponibilité, depuis quelques jours déjà, de Lightroom Classic – La Méthode de Scott Kelby, dont j’ai assuré la traduction et l’adaptation pour Eyrolles, mon éditeur.
Vous y trouverez plus de 260 pages de pas-à-pas entièrement orientés pratique du traitement et de la retouche des images, avec. la méthode en 7 points que l’auteur avait déjà proposée dans le passé pour Photoshop.
Oui, je le sais, vous allez me demander si un ouvrage signé Gilles Theophile est dans les tuyaux… Stay tuned.
À bientôt,
Gilles.

2021-10-26_08-52-26 (4)

Lightroom Classic 11, outil Masquage : sélection automatique du sujet et pinceau de soustraction.

2021-10-26_08-52-26 (5)

Lightroom desktop, outil Masquage : sélection automatique du ciel.

Article modifié le 29/10/2021 à 11h10 : complément d’informations sur les appareils pris en charge et les presets).

Bonjour à tous,

Cette version de Lightroom est très certainement une étape importante de la carrière du programme, notamment avec la refonte complète des outils de retouche locale, désormais regroupés sous le nom d’outil Masquage, qui regroupe les outils traditionnels avec de nouveaux modes de sélection exploitant l’intelligence artificielle. La mise à jour est en cours de déploiement et vous devriez en être notifié par votre application Creative Cloud. Pour les versions mobiles, consultez l’App Store d’Apple et le Play Store de Google. N’oubliez pas de mettre à jour Camera Raw, dans sa version 14, et qui propose également l’outil Masquage.

L’outil Masquage (Lightroom Classic, Lightroom desktop et Lightroom mobile)

Cela ne vous aura pas échappé, la grande nouveauté de ce nouveau millésime est l’outil Masquage, une refonte complète des outils de retouche locale, sur laquelle Adobe a planché  pendant 3 ans. Outre la sélection automatique de sujet ou de ciel s’appuyant sur l’intelligence artificielle, tous les outils existants – Pinceau, Dégradé linéaire (ex Filtre gradué) et Dégradé radial (ex Filtre radial) – peuvent être additionnés et mélangés dans le même masque. À cela s’ajoutent les masques de gamme de luminance, de couleur et de profondeur, rehaussés au même niveau que les autres, alors qu’auparavant, ils étaient enfouis au fond du panneau, et dont l’ergonomie et le niveau de contrôle ont été améliorés. Vous pouvez créer autant de masques que vous le souhaitez et, dans chaque masque, utiliser et mélanger autant d’outils que souhaité. Lorsque vous utilisez la sélection de sujet ou de ciel, vous pouvez ajouter ou soustraire à la sélection et, sur Lightroom Classic, en pressant la touche Alt/Option, vous pouvez créer une intersection, ce qui revient à faire une inversion + soustraction.

Vous pouvez créer autant de masques que souhaité, contenant autant d’outils que vous voulez. Vous pouvez renommer, dupliquer, supprimer les masques. Vous disposez de plusieurs modes d’affichage et incrustations des masques, ainsi que la possibilité de choisir la couleur et l’opacité des incrustations. Le copier/coller et la synchronisation des masques pour le traitement par lots d’images est également au programme. Enfin, l’outil Masquage dans son intégralité est disponible aussi bien dans Lightroom Classic que dans l’écosystème Lightroom cloud, incluant la version pour ordinateur et les versions mobiles (Lightroom web n’en n’est pas équipé pour l’instant).

Multitâche (Lightroom Classic)

Le module Bibliothèque de Lightroom Classic accède enfin au multitasking. Par exemple, vous pouvez appliquer des paramètres prédéfinis à une sélection d’image puis passer dans un autre dossier pour effectuer d’autres tâches, ce qui n’était pas possible auparavant.

Améliorations du panneau Métadonnées (Lightroom Classic)

Le panneau Métadonnées reçoit enfin un peu d’attention, avec les améliorations suivantes :

  • Dans le cas de plusieurs images sélectionnées, possibilité d’afficher uniquement les métadonnées de la photo cible (sélection principale/image active) ou des photos sélectionnées (avec l’indication Mixte dans des champs de métadonnées contenant des informations différentes d’une image à l’autre).
  • En mode d’affichage Par défaut, vous pouvez personnaliser le contenu du panneau Métadonnées, en sélectionnant uniquement les informations que vous souhaitez y voir. Vous pouvez également changer l’ordre d’affichage des champs.
  • Vous pouvez basculer du mode affichage au mode saisie et modification des champs de métadonnées en cliquant sur l’icône en haut à gauche du panneau. Le mode Édition affiche uniquement les champs modifiables et masque les autres informations.

2021-10-26_09-00-30

Modes d’affichage et d’édition du panneau Métadonnées.

2021-10-26_09-00-30 (1)

2021-10-26_09-00-30 (2)

Personnalisation du panneau Métadonnées.

Critère de filtrage par date (Lightroom Classic)

Dans le Filtre de bibliothèque, section Métadonnées, les critères Mois et Jour ont été ajoutés, ce qui permet de rechercher et filtrer les images prises un jour et un mois particuliers, et ce sur plusieurs années (par exemple, tous les 26 octobre des années précédentes).

2021-10-26_09-00-30 (4)

Le nouveau filtre permet, par exemple, de sélection une même date sur plusieurs années.

Améliorations de l’écriture automatique des métadonnées au format XMP (Lightroom Classic)

L’écriture automatique des métadonnées au format XMP s’active dans les Paramètres du catalogue et permet à Lightroom d’enregistrer votre travail au niveau des fichiers, en plus du catalogue. Là encore, un certain nombre d’améliorations ont été apportées :

  • Dans le module Développement, les corrections ne sont plus enregistrées au fur et à mesure des modifications, mais lorsque vous changez de photo, ce qui permet un gain de performances.
  • Le centre d’activités indique désormais la progression et le nombre d’images en cours d’écriture automatique XMP.
  • Vous pouvez mettre en pause l’écriture automatique XMP dans le centre d’activités.

2021-10-26_09-03-00

Suivi / pause de l’écriture automatique XMP.

Évolutions du catalogue (Lightroom Classic)

  • Lorsque vous mettrez à jour vers Lightroom Classic 11, votre catalogue sera également mis à jour (et, comme toujours, une copie de sauvegarde de votre catalogue pré-version 11 sera effectuée).
  • Désormais, les masques générés par la sélection de sujet ou de ciel, ainsi que les LUT 3D des profils, sont enregistrés dans un dossier annexe nommé nomducatalogue.lrcat-data.
  • Le dossier annexe des masques / LUT 3D est pris en compte et inclus lors de l’import, de l’export, de la sauvegarde et de l’optimisation du catalogue.

Paramètres prédéfinis Premium (tous les Lightroom)

De nouveaux paramètres prédéfinis de développement Premium ont été ajoutés :

Style : Noir et blanc
Objet : Nourriture
Objet : Architecture urbaine
Objet : Paysage
Objet : Style de vie
Auto+ : Rétro
Objet : Voyage II
Style : Cinéma II

Autres améliorations (Lightroom Classic)

Dans un effort continu concernant les performances et l’usage du programme, Adobe a amélioré les points suivants :

  • L’architecture et les performances de lecture des vidéos et des diaporamas.
  • Maintien des mots-clés hiérarchiques avec le plug-in Adobe Stock.
  • La prise de vue connectée pour les appareils Nikon.
  • Mise à jour de la version de SQLite pour le catalogue.
  • Mise à jour des compilateurs sous macOS et sous Windows pour l’interface.
  • Mise à jour du SDK (kit de développement) avec, notamment, des API liés à l’outil Masquage.

Compatibilité avec les systèmes d’exploitation (Lightroom Classic)

Comme toujours, les systèmes les plus anciens sont abandonnés au fur et à mesure des évolutions. Pour utiliser Lightroom Classic 11, vous devrez utiliser les systèmes d’exploitation suivants :

  • Mac : à partir de macOS 10.15 Catalina.
  • PC : à partir de Windows 10 version 1909.

Nouveautés Lightroom « cloud », version ordinateur

La version desktop de Lightroom, numérotée 5.0, comporte les évolutions suivantes :

  • Outil Masquage, y compris les masques de gamme, la sélection automatique, mais pas le mode Intersection (qui peut être obtenu en combinant soustraction et inversion).
  • Les mêmes incrustations de recadrage (spirale d’or, rectangle d’or, diagonale, centre, rapports L/H, etc.) que dans Lightroom Classic (passez de l’un à l’autre avec la touche O et changez l’orientation avec Maj+O).
  • Paramètres prédéfinis Premium additionnels.
  • Paramètres prédéfinis recommandés (par analyse de vos propres images) et nouvelle catégorie « Les vôtres ».
  • Lecture des vidéos en plein écran.
  • Saisie manuelle de coordonnées GPS.
  • Compatibilité avec les systèmes d’exploitation : macOS 10.15 minimum (Mac), Windows 10 v1909 minimum (PC).

Nouveautés Lightroom mobile

IMG_1866

Outil Masquage sur iPhone.

Lightroom mobile 7.0 comporte les nouveautés suivantes :

  • Outil Masquage, y compris les masques de gamme, la sélection automatique (mais pas le mode Intersection).
  • Paramètres prédéfinis Premium additionnels.
  • Paramètres prédéfinis recommandés (par analyse de vos propres images) et nouvelle catégorie « Les vôtres ».
  • Amélioration de la fluidité de la grille et de la vitesse de chargement dans le cloud (Android).

Profils de simulation « Camera Matching »

Adobe a enfin réglé le problème qui l’empêchait de fournir les profils de simulation de rendus Canon pour les appareils suivants :

  • R3
  • R5
  • R6
  • 1DX Mark III

Nouveaux appareils pris en charge

  • Apple iPhone 13
  • Apple iPad mini 6
  • Canon EOS R3
  • Fuji X-T30 II
  • Sony ZV-E10

Nouveaux objectifs pris en charge

De nouveaux objectifs, ainsi que des modèles vintage :

Apple

  • iPhone 13 (toutes les caméras)
  • iPad mini 6 (toutes les caméras)

Canon FD/FL :

  • Canon FD 24mm F2.8
  • Canon FD 35mm F2
  • Canon FD 50mm F1.8 Canon FL
  • Canon FL 135mm F3.5

Canon RF :

  • Canon RF 14-35mm F4 L IS USM
  • Canon RF 100mm F2.8 L Macro IS USM
  • Canon RF 50mm F1.8 STM
  • Canon RF 70-200mm F4 L IS USM

Leica M :

  • Leica NOCTILUX-M 50 f1.2 ASPH

Leica à monture à vis :

  • Canon LTM 50mm F0.95
  • Canon LTM 50mm F1.4
  • Canon LTM 35mm F2
  • Canon LTM 50mm F1.2
  • Canon LTM 50mm F1.8

Minolta SR :

  • Minolta MC W.ROKKOR-SI 28mm F2.5

Motorola (smartphones) :

  • Moto G Power 2021, caméras frontale/arrière macro et arrière grand-angle

Pentax K :

  • Pentax HD Pentax-DA 16-50mm F2.8

Sigma L :

  • Sigma 24mm F2 DG DN C021
  • Sigma 90mm F2.8 DG DN C021
  • Sigma 150-600mm F5-6.3 DG DN OS S021
  • Sigma 150-600mm F5-6.3 DG DN OS S021 + convertisseur 1,4x TC-1411
  • Sigma 150-600mm F5-6.3 DG DN OS S021 + convertisseur 2x TC-2011

Sony E :

  • Tamron 18-300mm F3.5-6.3 Di III-A RXD VC B061

Sony FE

  • Sigma 24mm F2 DG DN C021
  • Sigma 90mm F2.8 DG DN C021
  • Sigma 150-600mm F5-6.3 DG DN OS S021
  • Tamron 28-75mm F2.8 Di III VXD G2 A063
  • Tamron 35-150mm F2-2.8 Di III VXD A058

Sony mobile (smartphones)

  • Xperia 1 III (toutes les caméras)
  • Xperia 5 III (toutes les caméras)

Xiaomi (smartphones)

  • Mi 11 Lite (toutes les caméras)