Fig00_a

Fig00_b

Lightroom Classic 8.3 et Lightroom 2.3

Bonjour à tous,

Tel un métronome, les mises à jour de l’écosystème Lightroom s’égrènent tous les trimestres, avec son cortège de nouveautés, de corrections de bugs et de prise en charge de nouveaux appareils photo et objectifs.

Cependant, le premier changement qui vous sautera aux yeux est l’abandon pur et simple du suffixe CC dans la dénomination des programmes Adobe, à commencer par Lightroom Classic CC qui devient Lightroom Classic, et l’environnement Lightroom CC (desktop, mobile, web, TV) qui devient Lightroom tout court.

Il n’en reste pas moins que ce nouveau cycle de mises à jour apporte des choses importantes comme l’outil Texture, mais également, côté environnement Lightroom, la possibilité d’inviter quelqu’un à ajouter des photos à l’un de vos albums, ce qui marque la première étape d’une évolution attendue vers le travail collaboratif.

Voici donc les nouveautés – y compris les nouveautés non officielles – de Lightroom Classic 8.3, Lightroom 2.3 et Lightroom pour iOS, Android et ChromeOS 4.3 !

Lightroom Classic et Lightroom

Outil Texture

Du côté des outils, on notera l’arrivée d’un nouveau curseur, appelé Texture, et que vous trouverez soit dans le panneau Réglages de base (section Présence) de Lightroom Classic, soit dans le panneau Effets dans l’environnement Lightroom (CC). Texture a la particularité de renforcer les détails sans booster le micro-contraste, comme le fait le curseur Clarté. Dans les réglages négatifs, il va permettre d’adoucir l’image, mais sans altérer la netteté des détails, contrairement à Clarté qui noie tout dans un effet de nimbé. Ainsi, vous pourrez adoucir la peau de vos modèles sans les transformer en poupées de cire et, d’ailleurs, un nouveau paramètre prédéfini spécifique a été ajouté dans les outils de retouche locale. Curieusement appelé Atténuer la coloration de la peau (Lite), et il met en œuvre un réglage négatif du curseur texture combiné à une légère clarté négative.

Le curseur Texture a un effet subtil et il faut parfois le pousser pour en voir les effets dans des éléments comme la surface de l’eau, le feuillage, etc., et, poussé à fond, il peut générer un halo sombre le long de contours clairs.

Fig01b

Effet du curseur texture

Fig02

Curseur texture au pinceau, avec réglage négatif

Lightroom Classic

Outil Correction de champ plat

Il y a de nombreuses années, Adobe avait mis à disposition un module externe appelé Flat-Field Correction. Désormais, celui-ci est intégré à Lightroom Classic. C’est un outil très spécialisé chargé de corriger des problèmes de dominante couleur asymétrique affectant certains objectifs. Son utilisation exige de prendre, au préalable, une image de calibration, soit sur une surface neutre et unie, soit avec un accessoire de type Expodisc. Une fois importée dans Lightroom, il faudra sélectionner l’image de calibration et les images à calibrer, puis lancer l’outil Correction de champ plat dans le module Bibliothèque > menu Bibliothèque > Correction de champ plat, qui se chargera d’analyser puis d’appliquer les corrections nécessaires sur les nouveaux fichiers DNG qui seront générés dans l’opération.

Nouveautés non documentées

Eh oui, parfois Adobe omet de mentionner des changements qui peuvent avoir beaucoup d’importance :

Sélection automatique du dossier DCIM

Jusqu’à présent, après avoir inséré une carte mémoire, le menu Importer se calait automatiquement sur celle-ci en tant qu’appareil, pour en afficher le contenu. Mais il existait une astuce qui consiste à aller chercher le dossier DCIM, toujours dans la carte-mémoire, mais dans la section Fichiers du menu Importer, ce qui permet d’en afficher le contenu beaucoup plus vite et, surtout, d’importer jusqu’à 2 fois plus vite sur certains ordinateurs. Désormais, la sélection du dossier DCIM est automatique et passer par els routines d’importation du système d’exploitation, au lieu de celles de Lightroom Classic, est désormais le nouveau comportement par défaut.

Fig03

Nouveau comportement par défaut du menu Importer : sélection automatique du dossier DCIM

Conservation du nom original lors du renommage à l’import

Si vous renommez vos images dans le module Bibliothèque, le nom original était conservé et visible dans le panneau Métadonnées. Si les images étaient renommées lors de l’importation, le nom original n’était pas conservé. Avec cette nouvelle version de Lightroom Classic, il est désormais conservé.

Amélioration de la tonalité automatique

Vous devriez constater une amélioration de la tonalité automatique basée sur l’intelligence artificielle (introduite par Lightroom Classic 7.1), notamment au niveau des teintes chair.

Amélioration de la synchro

La synchro des images dans le cloud autorise dorénavant le trafic de plus d’images en même temps, pour améliorer les performances.

Autres

De nombreux éléments d’architecture ont été mis à jour, notamment la lecture des métadonnées de vidéos, l’export au format PDF (modules Diaporama et Livres), le moteur gérant les textes (modules Livres, Impression, Diaporama ainsi que l’éditeur de filigranes) ainsi qu’OpenSSL sur Windows (transmission de photos par e-mail, chargement FTP dans le module Web, chargement d elivres vers Blurb et service de publication Flickr).

Lightroom

Tutoriels intégrés et interactifs (versions desktop et mobile)

Désormais, vous trouverez des tutoriels intégrés et animés dans vos applications, en cliquant sur le point d’interrogation, en haut à droite de la version desktop, ou en passant par la toute nouvelle page d’accueil de la version mobile (iOS et Android), qu’on atteint en tapant sur la maison, en haut à gauche. Le principe de la page d’accueil sera également appliqué à une future version de Lightroom desktop.

Fig04

Accès aux tutoriels intégrés dans Lightroom 2.3

Partager et inviter (desktop, mobile et web)

Tout l’intérêt d’une solution cloud repose sur le travail collaboratif et en voici les prémices avec la fonction Partager et inviter que vous trouverez en cliquant-droit sur un album, ou en tapant sur l’icône des options d’albums sur vos appareils mobiles. L’invitation se fait par e-mail. À ce stade, vous n’aurez pas la possibilité de modifier ou de corriger les images de quelqu’un d’autre mais on peut parfaitement imagine que cela sera possible un jour.

Fig05b

Paramétrage du mode Partager et inviter

Supprimer la frange (desktop)

Les outils de correction manuelle de l’aberration chromatique, tels qu’ils existent depuis longtemps dans Lightroom Classic, sont enfin disponibles dans Lightroom, après avoir cliqué sur le carré situé en haut à droite du panneau Optique. Le principe de fonctionnement est le même, hormis une interface dans le style de cette version de Lightroom, mais vous retrouverez la pipette et les curseurs d’ajustement selon la couleur des franges détectée. Vous trouverez également le curseur Supprimer la frange dans les outils de correction locale.

Fig06

Correction manuelle de l’AC dans Lightroom 2.3

 

Corbeille Cloud (web)

Adobe a commencé l’implantation de la corbeille cloud dans l’environnement Lightroom, à commencer par la version web, qui permet de la gérer quelle que soit la source des images – environnement Lightroom ou collections synchronisées de Lightroom Classic. Lorsque vous supprimez une image dans Lightroom desktop, mobile ou web, celle-ci est mise de côté temporairement, et vous pouvez y accéder dans la section Supprimées de Lightroom pour le web. Les vignettes indiquent le temps restant pour la conservation des images (60 jours maximum) et, bien entendu, vous pouvez les restaurer ou les supprimer définitivement à la main. Cette fonction, indispensable à la protection de vos données, était très demandée.

Fig07

La corbeille cloud dans Lightroom pour le web (photos © Benjamin Favier)

Autres nouveautés (web)

L’interface de la version web a été remaniée, les onglets Partage, Affichage et Collaboration étant remplacés : Partage se trouve dans le menu accessible via l’icône du buste avec le “+”, en haut à droite, tandis qu’Affichage et Collaboration se trouvent sous forme d’icônes en bas à gauche, sous les vignettes. Notez également que le mode Collaboration n’est plus en version expérimentale.

Traitement par lots (mobile, Android)

Vous pouvez copier/coller vos corrections d’une image à d’autres images : tapez sur les 3 points en haut à droite, sélectionnez Copier les paramètres puis retournez en mode grille pour sélectionner les images de destination puis, toujours dans le menu à 3 points, choisissez Coller les paramètres. Notez que cette fonction existe déjà dans la version iOS.

Prise en charge des nouveaux appareils et objectifs

Tous les nouveaux appareils sont pris simultanément en charge par toutes les variantes de Lightroom. À noter l’arrivée des appareils majeurs du moment, comment le Canon RP, les Panasonic S1/S1R, le Ricoh GRIII ou encore el Sony A6400.

Appareils photo :

  • Canon EOS 250D
  • Canon EOS RP
  • Google Pixel 3
  • Google Pixel 3XL
  • Nokia 9 PureView
  • LG V40 ThinQ
  • Panasonic LUMIX DC-FZ1000M2 (DC-FZ10002)
  • Panasonic LUMIX DC-S1
  • Panasonic LUMIX DC-S1R
  • Panasonic LUMIX DC-ZS80 (DC-TZ95, DC-TZ96, DC-TZ97)
  • Ricoh GR III
  • Ricoh THETA Z1
  • Sony A6400
  • Sony RX0 II

 

Prise de vue en mode connecté

  • Canon EOS R

Objectifs :

Monture Canon EF

  • Sigma 28mm F1.4 DG HSM
  • Sigma 28mm T1.5 FF
  • Sigma 40mm T1.5 FF
  • Sigma A 70-200mm F2.8 DG OS
  • Tokina Opera 16-28 mm F2.8
  • Tokina Opera 50mm F1.4

 

Monture Nikon F

  • Sigma 28mm F1.4 DG HSM
  • Sigma 40mm F1.4 DG HSM
  • Sigma 60-600mm F4.5-6.3 DG OS HSM
  • Sigma A 70-200mm F2.8 DG OS HSM
  • Tokina Opera 16-28 mm F2.8
  • Tokina Opera 50mm F1.4

 

Monture Pentax K

  • HD Pentax -DA 11-18mm F2.8ED DC AW
  • HD Pentax X-FA 35mm F2

 

Monture Ricoh

  • Ricoh GR III 18.3mm f/2.8

 

Monture Sigma

  • Sigma 28mm F1.4 DG HSM
  • Sigma 40mm F1.4 DG HSM
  • Sigma 70-200mm F2.8 DG OS HSM

 

Monture Sony FE

  • Sigma 28mm F1.4 DG HSM
  • Sigma 40mm F1.4 DG HSM
  • Sony FE 135mm F1.8 GM
  • Tokina FiRIN 20mm F2 FE AF
Catégorie: Lightroom, Lightroom 2.3, Lightroom CC, Lightroom CC mobile, Lightroom CC pour le web, Lightroom Classic 8.3, Lightroom mobile Android, Lightroom Web, Mises à jour // Vous pouvez suivre les commentaires de cet article en vous abonnant à son flux, ici.

5 commentaires sur l'article “Les mises à jour Lightroom de mai 2019 sont disponibles !”


  1. Par marc labro, le 15 mai 2019 à 7:26

    salut Gilles,

    texture parait intéressant pour portaits.

    mais pour les autres images, quelle est la différence entre clarté et texture et, tant qu’on y est l’accentuation ?
    danbs les autres softs on a un réglage de contraste où on définit trois tailles micro, medium, large.

    il me semble qu’adobe a enfin arrêté de placer le curseur contraste à -20 dans tous ses réglages auto que je devais chaque fois remettre entre 0 et 10 pour avoir un peu de punch dans l’image.

    marc


  2. Par Jpt, le 15 mai 2019 à 17:29

    Salut Gilles
    Merci pour ton boulot.

    Alors j’ai testé la 8.3
    Le curseur texture fonctionne.

    J’ai l’avantage d’avoir un i7 (sous win 64 sp1 avec 8Gb de ram dont de 7 de libre !!) qui peut etre réglable en fréquence, ca permet bcp de tests de perfs
    .
    A l’éxécution (en mode developpement) ca change pas grand chose, ni mieux ni moins bien
    Ps: je ne suis pas allé dans du traitement lourd pour tester en profondeur.
    .
    Par contre le lancement du soft (8.3) ouatch !
    J’ai meme rebooté pour verifier la chose.
    .
    J’ai reproduit 2 tests absolument identiques avec un catalogue un peu péchu pour les 2 version (8.3 et 8.2)
    .
    Quelques chiffres.
    Au lancement sur le 8.2 jusqu’a l’obtention de l’historigramme c’est 23s
    Pour le 8.3 c’est PLUS du DOUBLE cad extactement 52sec.

    J’ai été jusqu’a rebooter le système pour etre sur de ce que j’avance, et lancer chacun des softs 2 fois pour etre certain (utilisation partielle du cache)

    Meme poussé le vice jusqu’a effacer les préférences en recommencant une nouvelle fois les tests.
    .
    Apres quelque soit le niveau de la machine en terme de perfs, ca ira 2 fois plus lentement à se lancer, ce qui est un peu ennuyeux lorsque tu le lance pour exporter une ou 2 images p ex ou d’autres trucs ou tu ne descide pas de camper devant le pc et prefere aller topher.

    Je ferai un test sur une machine avec encoe plus de ram libre, mais j’y crois pas trop.
    J’ai l’impression d’une grosse refonte qui à eu lieu la prteuve plus besoin sur la 8.3 des dlls du kit runtime suivant.
    mfc120u.dll, msvcp100.dll (120 et 140), msvcr100.dll et 120.
    ceci explique peut etre l’écroulement des pefs au lancement ?
    .
    Si d’autres peuvent et onts les moyens tester la chose .
    .
    Te salue bien bas


  3. […] Encore une fois, pour l’exhaustivité des nouveautés, veuillez vous référer à cet article. […]


  4. […] lire sur utiliser-lightroom.com, phototrend.fr et […]


  5. Par Pierre, le 17 mai 2019 à 13:55

    Dans le module livre depuis la mise à jour 8.3 le même message d’erreur apparaît dans la minute que j’exporte n’importe quel livre en PDF ou sur le site de Blurb : une fenêtre affichant « Une erreur s’est produite lors de l’enregIstrement du livre. Une erreur s’est produite lors de l’ajout de texte et de polices au livre. »

    J’ai réinstallé la version précédente de Lr Classic 8.2.1. et la tout marche très bien ! Les 2 versions (8.2.1. & 8.3) de Lr Classic sont maintenant installées sur mon iMac dernière génération avec la dernier version d’OSX. Mais la 8.3 génère toujours le même message dans le module livre.

    Suis-je le seul ?


Faire un commentaire