Comparaison nouvelle ancienne tonalite autoLa nouvelle tonalité automatique en cours d’expérimentation dans Lightroom Web procure des images beaucoup plus travaillées (à gauche) que la tonalité automatique actuelle (à droite), sujette à des résultats trop souvent hasardeux. Après activation de la tonalité automatique expérimentale, Lr Web propose une comparaison des deux modes dès que vous cliquez sur le bouton Auto.

Bonjour à tous,

Voici enfin un peu de lecture en attendant de l’actu un peu plus tard. Je crois que beaucoup d’entre vous sont assez circonspects, voir déçus de la tonalité automatique de Lightroom, et ce depuis pas mal d’années. En effet, la tonalité automatique a un comportement très aléatoire, et est capable de produire des résultats étonnants sur des images difficiles, tout en surexposant les images qui ne demandent que quelques ajustements. L’un des remèdes consistait à utiliser l’automatisme curseur par curseur, en pressant la touche Maj tout en double-cliquant sur chaque curseur dans le panneau réglages de base. Cette méthode avait pour avantage d’isoler le curseur fautif et de compenser immédiatement. Néanmoins, l’absence d’un mode automatique fiable dans un programme supposé accélérer le flux de production commence à se faire sérieusement sentir.

Bonne nouvelle : depuis le 05 avril, Lightroom Web a connu une très discrète mise à jour qui, outre la disparition de la page d’accueil au profit d’un tableau de bord, vous propose de tester et d’utiliser un nouveau mode de tonalité automatique par le biais des Aperçus de technologie, accessibles par le bouton Lr en haut à gauche. Après avoir activé la nouvelle tonalité automatique, à chaque fois que vous traitez une image, vous pourrez comparer le résultat entre l’ancienne et la nouvelle version et choisir le résultat que vous préférez.

Activation nouvelle tonalite auto

Jetez un œil aux exemples ci-dessous puis procédez à vos propres tests. En résumé, je trouve les résultats bien meilleurs, avec des réglages plus fins et, visiblement, une analyse beaucoup plus poussée du contenu de l’image. La surexposition et le curseurs de tons clairs systématiquement à -100 ne sont enfin plus de mise, on sent vraiment  qu’il y a un net progrès, et on dispose enfin de corrections automatiques fiables qui produisent un résultat satisfaisant, qu’on pourra toujours fignoler à la main. Toutefois, dans les forts contre-jours, les algorithmes ont tendance, à mon avis, à ouvrir un peu trop les ombres. Néanmoins, il s’agit d’une fonction expérimentale, qui demande encore beaucoup de travail avant d’être intégrée d’office à l’écosystème Lightroom. on peut également se demander si cela préfigure un nouveau processus de traitement d’image, l’actuel remontant déjà à 2012. C’est trop pour le dire et, en attendant, je vous invite à essayer la nouvelle tonalité automatique et à partager vos impressions ici même, dans le forum et dans le groupe utiliser-lightroom sur Facebook.

À très (très) bientôt,

Gilles.

Fig01_original

Original (1)

Fig01_Old

Tonalité automatique actuelle (2)

Fig01_New

Nouvelle tonalité automatique (3)

Dans ce premier exemple, l’original (1) est un peu dense et manque de relief. La tonalité automatique actuelle, à son habitude, pousse le curseur Exposition à droite, du coup, l’image est plus claire, mais le ciel manque de densité et le blanc du bateau n’a pas de texture, contrairement à la nouvelle tonalité automatique qui produit un résultat à la fois plus lumineux et plus équilibré (3).

Fig02_original

Original (1)

Fig02_Old

Tonalité automatique actuelle (2)

Fig02_New

Nouvelle tonalité automatique (3)

Dans cet exemple pris avec un fort contre-jour (1), la tonalité automatique, confrontée à un cas difficile, s’en tire bien (2), en récupérant de la matière dans les nuages et en débouchant le voilier, mais la nouvelle tonalité automatique fait mieux (3) en récupérant beaucoup plus de détails dans les nuages, jusqu’à délimiter le disque solaire, et remonte les ombres, pour un effet assez proche du HDR. Toutefois – et ne perdez pas de vue que c’est encore expérimental – je préfère le débouchage du voilier de la tonalité automatique actuelle, et la récupération des HL de la nouvelle.

Fig03_original

Original (1)

Fig03_Old

Tonalité automatique actuelle (2)

Fig03_New

Nouvelle tonalité automatique (3)

Dans ce dernier exemple, on peut voir qu’il y a assez peu de différence entre l’original (1) et la tonalité automatique actuelle (2) qui se contente de déboucher un peu les ombres. Par contre, la nouvelle tonalité automatique fait un travail remarquable (3) en récupérant de la matière dans le ciel, en débouchant les ombres mais pas trop et en redonnant une densité et de la matière à l’image, comme en témoigne l’histogramme beaucoup plus dodu, tout en répartissant correctement toute la plage tonale.

Catégorie: Lightroom Web, Tonalité automatique // Vous pouvez suivre les commentaires de cet article en vous abonnant à son flux, ici.

Un commentaire sur l'article “Nouvelle tonalité automatique en test dans Lightroom Web”


  1. Par Denis Debaisieux, le 18 avril 2017 à 10:45

    Il doit manquer un mot :
    C’est trop (tôt) pour le dire et, en …


Faire un commentaire