MDLP_WF_96

Bonjour à tous,

Vous étiez nombreux à regretter la disparition du magazine WorkFlow, à l’automne dernier. Destiné aux photographes, il traitait essentiellement de post-production : logiciels, stockage, écrans, impression, publication, gestion des couleurs, etc. Le magazine avait su se tailler sa place et bénéficiait d’un très bon accueil. Les raisons de son arrêt étaient multiples, notamment les moyens mis en œuvre qui, en quelque sorte, étaient un frein au développement du magazine plus généraliste Le Monde de la Photo.

Néanmoins, le concept n’a jamais quitté l’équipe rédactionnelle dirigée par Vincent Trujillo et Benjamin Favier. J’a donc le plaisir de vous annoncer la renaissance de WorkFlow sous forme d’un cahier incorporé au mensuel MDLP. L’ensemble représente un beau pavé de 212 pages, dans lesquelles vous retrouverez la maquette originale de WorkFlow sur 64 pages. Le cahier WF paraîtra ainsi tous les trois mois, avec une augmentation du prix, bien modeste en regard de la qualité du contenu. Vous y retrouverez vos rubriques et dossiers habituels et, en ce qui me concerne, je signe trois tutoriels détaillés sur Lightroom : renommer les fichiers, les fonctions avancées apr clic-droit sur les dossiers et le rôle de Camera Raw dans un flux Lightroom/Photoshop. Ces tutoriels alterneront avec ceux que je réalise déjà pour MDLP : niveau débutant pour ces derniers, niveau avancé pour le cahier WorkFlow.

Vous pouvez consulter le sommaire complet illustré ici, sur le site du Monde de la Photo. N’oubliez pas non plus l’édition mobile via l’application du même nom !

À bientôt ! Beaucoup de choses en préparation du côté de l’écosystème Lightroom… mais il faudra être patient.

Gilles.

Catégorie: Articles extérieurs, MDLP, WorkFlow // Vous pouvez suivre les commentaires de cet article en vous abonnant à son flux, ici.

Un commentaire sur l'article “WorkFlow est de retour !”


  1. Par LaurentD, le 22 mai 2017 à 22:53

    Bonjour Gilles,

    Je découvre aujourd’hui la renaissance de WorkFlow.
    J’en suis très heureux. C’est un magazine que j’adorais, et qui me manquait depuis sa disparition.

    Merci pour ces infos.
    Laurent


Faire un commentaire